Chalon sur Saône

La Montcellienne Brigitte Delaye nous dit tout sur le Gluten Free

De son passé d'enseignante, Brigitte Delaye a gardé le goût de transmettre. Dans son livre "Comment passer au sans gluten sans se compliquer la vie, sans se ruiner", elle partage avec les lecteurs tous ses secrets et nous fait part des bénéfices du "sans gluten". Elle sera à Chalon-sur-Saône le samedi 16 septembre, à la librairie Gibert Joseph. L'interview :

À quel moment vous êtes-vous intéressée au 'Gluten Free' ?

J'ai découvert le "gluten free" il y a six ans, quand mon mari a eu un sérieux problème de santé. Il souffrait déjà de divers maux, depuis plusieurs années : asthme (depuis l'enfance), douleurs osseuses et digestives, uvéites à répétition, fatigue et difficulté à se concentrer. Et puis il y a eu la "goutte d'eau qui a fait déborder le vase" : une douleur et un œdème très importants dans le pied gauche. Il a alors, pendant plusieurs mois, consulté divers spécialistes (médecins généralistes, chirurgiens orthopédistes, acupuncteur, ostéopathe, radiologues...), passé plusieurs examens (radios, IRM, scintigraphie, analyses de sang) et subi différents traitements (anti-inflammatoires, immobilisation du pied, infiltration de cortisone)... sans aucun résultat ! Comme il était de plus en plus déprimé par la souffrance et l'absence de diagnostic, j'ai décidé de prendre les choses en main et de faire moi-même des recherches. Et j'ai découvert que le gluten pouvait provoquer ce genre de symptômes. J'ai donc proposé à mon mari de tester cette approche... Il était un peu sceptique au départ, mais il était prêt à tout pour guérir ! J'ai donc radicalement supprimé le gluten de notre alimentation. Au bout de 2 semaines, la douleur et l'inflammation du pied ont commencé à diminuer... pour disparaître complètement 6 semaines plus tard. Et au fil du temps, les autres symptômes ont également disparu : plus aucune douleur osseuse ni digestive, plus d'asthme, plus de "brouillard mental"... et il a retrouvé la forme ! Nous avons alors appris qu'il souffre d'hypersensibilité au gluten : une maladie récemment reconnue, avec les mêmes symptômes que la maladie cœliaque, mais les analyses de sang et biopsies de l'intestin réalisées habituellement pour la maladie cœliaque ne révèlent rien d'anormal, ce qui complique le diagnostic. Comme la guérison a été rapide, j'ai su qu'il me fallait comprendre cette maladie et ce problème du gluten. Je suis allée à la rencontre d'experts du domaine, en l'occurrence des grands médecins, des naturopathes, des auteurs, des conférenciers... qui sont des "pointures" du domaine de l'alimentation.

Quel effet a eu ce changement alimentaire sur vous-même?

J'ai accompagné depuis le début mon mari dans cette nouvelle alimentation, d'abord pour le soutenir bien sûr, puis par commodité, car j'étais enseignante à l'époque et je n'avais pas le temps de préparer 2 menus différents. Et moi qui, à la base, n'avais pas de problème avec le gluten, j'ai vu aussi la différence : plus de ballonnements ni lourdeurs après les repas, j'ai perdu quelques kilos et je me suis sentie aussi beaucoup plus en forme et dynamique qu'avant !

C'était important de partager cette expérience au travers d'un livre ?

Oui, très important. J'avais déjà créé mon site passiondesaliments, pour partager notre histoire et mon expérience, mes conseils, mes astuces, mes recettes... afin d'aider d'autres personnes à trouver peut-être une solution à leurs problèmes de santé. Quand on a connu la souffrance et qu'on a trouvé une solution, on ne peut pas la garder pour soi... c'est normal d'en faire profiter les autres ! Depuis, j'ai la chance d'avoir aidé des milliers de personnes, à travers ce site, mais aussi les réseaux sociaux. Puis j'ai eu envie aussi de créer un outil différent, sous une autre forme, pour pouvoir toucher encore plus de personnes... un outil pratique, qu'on puisse emmener avec soi, prêter, lire et relire, annoter... bref un livre ! 

Vous nous livrez donc vos secrets dans "Comment passer au sans gluten sans se compliquer la vie, sans se ruiner", quelles sont les erreurs à éviter ?

Il y en a plusieurs :

- Se lancer dans une alimentation sans gluten sans être informé : il faut bien connaître ce qu'est le gluten et dans quels aliments on le trouve, apprendre à faire ses courses différemment (savoir décrypter les étiquettes), apprendre à cuisiner différemment, à adapter ses recettes d'avant, à manipuler les farines sans gluten... d'abord pour ne pas commettre d'erreurs qui peuvent anéantir les efforts... puis pour ne pas abandonner par manque d'organisation... enfin pour ne pas avoir de carences, il ne faut pas ‘supprimer’ sans ‘remplacer’ par des aliments plus sains.

- Se tourner vers la nourriture industrielle sans gluten : l'absence de gluten est souvent compensée par des ajouts d'ingrédients pas plus sains, comme des mauvaises matières grasses, du sucre, des exhausteurs de goût, des arômes, etc... Certaines marques font de vrais efforts pour fournir des produits de qualité, mais il faut rester vigilant sur les autres. Et la meilleure solution reste le "fait maison" !

- Ne favoriser qu'une seule céréale : il est courant de voir l'erreur de remplacer le blé par uniquement du riz... au risque de créer d'autres intolérances. Il existe plus de 20 farines sans gluten : plus une alimentation est variée, plus elle est riche en nutriments !

- S'isoler : croire que ce n'est plus possible d'aller au restaurant, de fréquenter ses amis, d'aller en vacances... Tout est possible, avec quelques astuces et des stratégies permettant de garder une vie sociale riche.

- Brûler les étapes : si l'on n'est pas confronté à une maladie qui oblige à un changement radical (comme la découverte d'une maladie cœliaque ou d'une hypersensibilité au gluten), il faut procéder par étapes, pour ne pas commettre d'erreurs et surtout, pérenniser cette nouvelle alimentation.

- Enfin, il est essentiel de rester à l'écoute de son corps et demander un avis médical en cas de doute par rapport à une pathologie.

Vous êtes également bloggeuse, pouvez-vous nous en dire plus sur le site "Magazine Omnicuiseur" et le blog "Passion des aliments" ? 

Dans le magazine Omnicuiseur, j'ai partagé quelques recettes sans gluten qu'on peut réaliser avec cette méthode de cuisson à basse température. J'ai créé le site passiondesaliments pour les raisons que j'ai évoquées précédemment. J'y partage toutes mes connaissances et mon expérience en matière d'alimentation saine : sur le gluten, bien sûr, mais pas que... Si on supprime le gluten, mais qu'on mange très mal par ailleurs, ce n'est pas suffisant ! L'alimentation sans gluten s'inscrit dans une démarche globale d'alimentation saine : où trouver les bons nutriments, le bon calcium, comment manger plus de légumes, quelles sont les bonnes matières grasses et les meilleures méthodes de cuisson, comment réduire la viande rouge, le sucre, le sel, etc... il y a plusieurs centaines d'articles avec, bien sûr, des recettes ! J'y partage aussi les témoignages de personnes qui ont trouvé des solutions à leurs problèmes de santé grâce à l'alimentation et qui ont, eux aussi, à cœur d'aider les autres.

Comment passer au sans gluten sans se compliquer la vie, sans se ruiner, de Brigitte Delaye, avril 2017, Éditions Thierry Souccar.

Photo portrait transmise par Brigitte Delaye, crédit photo : passiondesaliments 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche