Chalon sur Saône

Une véritable mue pour Chalon sur Saône ?

Et si Gilles Platret conjuguait véritablement Chalon au futur ? La liste des ambitions portées sur le coeur de ville annonce des mois de travaux à Chalon sur Saône mais avec à la clé un sacré changement de visage.

Il y a quelques jours, info-chalon.com évoquait au travers du point presse tenu par Gilles Platret, un certain nombre de dossiers clés pour la mue de Chalon sur Saône. Tout a été passé en revue avec une attention toute particulière sur le centre-ville de Chalon sur Saône, "parce que c'est ce qui lie les Chalonnais". Les dossiers ne manquent pas à l'appel, au regard de ceux présentés ici ou là par le premier magistrat. Et si tous devaient aller au bout tout en respectuant le calendrier fixé, c'est bien un changement de visage que Chalon sur Saône s'apprête à vivre. 

Entre le multiplexe, projet privé certes, en zone sud, le réaménagement complet des quais, qui s'associe à l'opération portée par le Grand Chalon sur le secteur sud en provenance de Saint Rémy, l'opération entamée du côté du Port Nord avec une vraie réflexion associant tourisme, culture et économie, l'opération immobilière du côté du quai Sainte Marie là aussi portée par une entreprise privée, l'Ile Saint Laurent et d'ores et déjà 6 millions d'euros pour la démolition de certains bâtiments et un million d'euros pour l'étude globale de faisabilité... A cela, vient se rajouter le dossier du Musée Nièpce avec son transfert dans l'ancien hôpital William Morey, un transfert estimé en son temps à plusieurs dizaines de millions d'euros. 

Si on rajoute le dossier de l'Espace des  Arts porté par le Grand Chalon, le Théâtre du Port Nord... c'est plus qu'une mue que Chalon sur Saône s'apprête à vivre. Même si de toute évidence, le report des élections municipales à 2021 pourrait permettre à Gilles Platret de gagner un an sur le calendrier électoral, la quantité de chantiers annoncée ne pourra se solder sur ce seul mandat. Ca apparait d'ores et déjà comme une évidence, mais les choses sont parties. 

La liste entre les dossiers portés par le Grand Chalon et ceux de la ville de Chalon s'allonge semaine après semaine, et ce n'est pas pour nous déplaire. 

Reste la question du financement de l'ensemble de ces opérations, même si rappelons le, là encore, un certain nombre sont financées par des fonds privés. Une question qui pourrait bien surgir sur la table du prochain conseil municipal, et ce d'autant plus que l'endettement de la ville de Chalon est reparti à la hausse, et que parallèlement, l'équipe municipale entend bien poursuivre sa politique fiscale, en baissant encore la fiscalité locale des Chalonnais. En attendant, si le pari devait être remporté, Gilles Platret pourrait réussir la conjugaison au futur. 

L.G

Le Saint Louis - Ile Saint Laurent

"On va donner naissance à un nouveau quartier de centre-ville" lance Gilles Platret lorsqu'il évoque le devenir de l'Ile Saint Laurent, dont le projet lancé depuis déjà deux mandats est relancé. "Il en faudra un autre pour aller au bout sans doute" avant de rappeler que la démolition d'un certain nombre de bâtiments sera "à la seule charge de la ville" soit près de 6 millions d'euros auxquels s'ajoute un million d'euros pour l'étude préliminaire. 'Il va falloir réaffecter tout ce qui peut l'être" avec des démolitions qui devraient intervenir dans le courant de l'année 2018, "mais ce n'est pas la ville qui va construire". Un message clairement adressé aux promoteurs immobiliers, qui eux ce sont déjà positionnés sur l'ancien centre gérontologique rue de Traves, "avec des logements qui se vendent comme des petits pains". Les premières démolitions interviendront du côté du front de Genise, avec évidemment le relogement des services publics installés sur le secteur sous le précédent mandat. 

Poursuivre la baisse des impôts

Gilles Platret l'a réaffirmé, "on ne perd pas de vue cet objectif afin de nous rapprocher des villes de la même strate. On va continuer la baisse des impôts afin de saluer "un indice d'attractivité immobilière avec des droits de mutation qui passés de 637 000 euros fin août 2016 à 867 000 euros fin août 2017. Il se passe des choses à Chalon sur Saône avec une ville qui peut accueillir 50 000 personnes". 

Du côté de la rue des Poulets

Les travaux sont en cours pour 240 000 euros avec notamment une action sur les concessions. A terme, la municipalité entend faire disparaître les trottoirs afin de redonner une dimension commerciale accrue à ce secteur très prisé de Chalon sur Saône. "Il s'agit de remettre à niveau le linéaire afin de le rendre commercialement plus exploitable". 

Du côté du Châtelet

La ville entend créer une vraie place structurée avec le maintien du stationnement et la "création d'une circulation piétonne plus assurée". Des jeux pour enfants verront le jour au niveau des arbres situés en face du Chalon Bar alors que les containers à déchets seront enfouis. Une enveloppe de 390 000 euros TTC a été fléchée sur ce secteur de Chalon sur Saône tout en précisant "qu'on prendre le temps qu'il faut suite aux découvertes archéologiques réalisées il y a quelques semaines". 

Avenue Nièpce

Le maire a annoncé sa volonté de mettre fin à la coupure incarnée par la circulation en "renvoyant la circulation sur un axe central" et en traitant tous les abords des immeubles et en "facilitant les traversées piétonnes. Aucune date n'a été transmise et ce d'autant plus qu'un conseil consultatif spécifique a été créé sur le dossier de l'avenue. 

Maison des Vins

Après plus d'un million d'euros de travaux, tout le secteur a été complètement chamboulé pour le plus grand plaisir de tous. L'inauguration aura lieu d'ici quelques jours avec le lancement de la 2e phase et la réfection complète des parkings en lien avec l'espace multi accueil porté par le Grand Chalon. 

Porte de Lyon-Rue Pasteur

Les travaux de concession sont en cours de réalisation et là encore, la municipalité entend taper fort en "redonnant de l'attractivité". Une concertation va être lancée dans le secteur afin de déterminer le parti pris des travaux à mener. La première piste laisse entendre un traitement similaire à celui de la rue des Poulets avec un réhaussement de la chaussée pour être de niveau avec les trottoirs. A noter que le plan façade sera étendu à ce secteur.

Port Nord

La ville de Chalon entend reprendre en gestion directe le site industriel. Une convention devrait être mise en place avec la CCI et la VNF afin que la ville dispose de toutes les libertés pour agir. "La ville en fait son affarire". La Méandre restera sur place a précisé le maire avec un site qui "doit avoir une double vocation, culturelle et touristique. La ville entend profiter de l'atout industriel de ce site avec rapidement une mise en valeur nocturne par des jeux de lumière, mais également se pencher sur l'exemple porté par la ville jumelle de Solingen avec une réhabilitation complète du site. "Ca va turbiner" a d'ailleurs prévenu Gilles Platret.

Dernière phase sur le Cloître Saint Vincent

Là aussi, la ville de Chalon entend taper fort avec la restitution d'une aile disparue. Coût de l'opération, plus du million d'euros avec des travaux de rénovation commencés sous le mandat de Christophe Sirugue. "Chalon est un vrai cas d'école devant la Commission Nationale des Monuments Historiques" a rajouté Gilles Platret soulignant la "volonté de restituer le cloître sans copier l'ancien"....

 

Laurent Guillaumé

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche