Chalon sur Saône

A Chalon-sur-Saône : « La Vaillante », bien plus qu’un simple Orchestre d’Harmonie !

Chefs d’orchestres ou musiciens : chanter, jouer, mimer, jouer la comédie, ils savent tout faire et font chavirer le public !

Fidèles à leurs habitudes,  La batterie fanfare de l’Harmonie Municipale et l’Orchestre d’Harmonie la Vaillante/Harmonie Municipale ont fait le plein et régalé le public, ce vendredi 11 novembre à la Salle Marcel Sembat de Chalon-sur-Saône, devant 400 personnes, toutes acquises à leur cause.

Une ouverture de concert avec l’excellente représentation de la batterie fanfare de l’Harmonie Municipale représentée par une trentaine de musiciens sous la direction de son Chef d’Orchestre Jean Riger a séduit le public avec : J. Devogel (prélude), d’André Souplet (Carnaval Tropical et Fiesta Samba), de Patrick Léon (Carioca) d’Eric Brouster (Primus) de Jean Louis Couturier (Ritournelle) et  de Guy Coutanson (Festival Parade et Volcania).

Un aménagement de la scène a été ensuite nécessaire  pour la mise en place de l’Harmonie « La Vaillante ».

Une nouvelle fois dés les premières notes de l’orchestre, sous la baguette de leur Chef d’Orchestre Eddie Nicollet, l’osmose avec le public a été immédiate.

Un 1er morceau avec l’interprétation de la « Cavalerie Légère » de Franz Von Suppe, a fait comprendre à l’assemblée que l’après midi allait être grandiose!

S’en suivait alors le « Celtic Flûtes » de Kurt Gäble remarquablement interprété par les flûtes solos de Severine Rossignol et Aline Magnien

« Of Sailors and Whales » de W Francis Mc Beth en 5 mouvements (Moby Dick), Ashmael, Queequeg, Father Mapple, Ahab et The White Whale, suivi de  « The Legend of Danny Boy » de F.E Weatherly

Le public assistait également à un hommage rendu à Jerry Lewis (sketch de la machine à écrire) sur la musique de « The Typewriter » de Leroy Anderson par Eddy Nicollet lui-même à la machine, accompagné de son orchestre

La représentation qui se terminait en apothéose avec « Mooligth Sérénade » de Parish/Miller et la fameuse « Bamba » d’Arr Kees Valk devant un public comblé qui demandait un bis répétita du dernier morceau !          

Souhaitons un bon rétablissement à Eddie Nicollet qui s’est blessé lors de la répétition. (Déjà que ce n’était pas le pied en septembre, mais là, il n’est pas prêt de faire du genou en décembre!)

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche