Chalon sur Saône

Très précoce soldat du feu, le commandant Patrick Landry a été honoré par tous

Durant 12 années, le commandant Patrick Landry a présidé aux destinées du CIS de Chalon. Retour sur la carrière d’un très précoce soldat du feu.

Depuis que votre site d’information en ligne préféré existe, c’est-à-dire depuis 2008, il n’a jamais connu, comme chef du Centre d’incendie et de secours de Chalon, que le désormais commandant Patrick Landry. Nommé chef de groupement territorial le 1er mai 2017, celui qui fut pendant douze ans le chef de ce centre, a pris ses fonctions le 1er septembre 2017. A l’heure où le commandant Vuillemin vient officiellement de lui succéder, info-chalon.com ne pouvait pas moins faire que d’écrire (bien volontiers) quelques lignes sur un homme apprécié, qui a marqué le territoire du Grand Chalon, et bien au-delà.

Né le 18 mars 1973, et donc âgé de 44 ans, Patrick Landry n’est pas venu au monde avec une lance d’incendie dans les mains, mais il s’en est fallu de peu sans doute : dès 1981, celui-ci est devenu Jeune Sapeur-Pompier, au CSP de Charolles.

Il le reste jusqu’en 1989, date à laquelle il devient Sapeur-Pompier volontaire, toujours au CSP de Charolles.

Entre 1989 et 1997, plus exactement entre octobre 1994 et juillet 1995, il effectue un service civil, en tant que Sapeur-pompier auxiliaire au sein du service départemental d’incendie et de secours de Saône-et-Loire (SDIS 71), auprès de ce CIS de Chalon dont il deviendra plus tard le chef.

Reçu au concours externe d’aptitude aux fonctions de Lieutenant de 2ème classe de Sapeurs-Pompiers professionnels, il est recruté au SDIS de Mâcon en tant que lieutenant stagiaire, le 1er janvier 1997. Il est alors Chef du bureau « Matériels », à la division logistique. Il y reste jusqu’au 31 juillet 1999.

Le 1er août de la même année, il est en effet affecté au CSP de Chalon-sur-Saône, comme chef du service de l’Administration générale. Quatre années plus tard, il est nommé adjoint au chef du CIS de Chalon et chef du service Opérations-Logistique du CIS et du Groupement territorial Centre. Il peut alors...préparer le concours interne d’aptitude aux fonctions de Capitaine des Sapeurs-Pompiers, qu’il obtient. D’om sa nomination, le 2 janvier 2005 au grade de capitaine.

Devenu capitaine, il est, quelques mois plus tard, le 4 juillet 2005, nommé chef de centre du CIS de Chalon et adjoint au chef du Groupement territorial Centre. Il le restera douze ans. Douze ans durant lesquels, entre autres choses, il préparera, avec l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) d’Aix-en-Provence, un diplôme : le Certificat d’Intelligence Economique, spécialité « Management de l’information stratégique ». Douze ans au terme desquels, après une réussite à l’examen professionnel de commandant des Sapeurs-Pompiers en mai 2010, il deviendra « le commandant Patrick Landry ».

Ce vendredi soir, c’est à cet homme qui a consacré sa vie aux autres, que les autorités du département ont rendu hommage. Décrit par Sébastien Martin « comme un interlocuteur compréhensif des besoins que pouvaient exprimer les élus, réactif et disponible » et comme « un grand chef de centre », chaleureusement remercié par le président du Conseil départemental André Accary, le commandant Landry cède donc officiellement le commandement du CIS de Chalon à son successeur Thierry Vuillemin. Et s’il n’a pas battu le record de longévité à la tête de ce centre, comme l’a souligné Gilles Platret pendant son discours, il en aura très certainement marqué l’histoire.

Samuel Bon

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche