Chalon sur Saône

« Voix You Voix Yelles » chante ce dimanche au temple de l’Eglise réformée

En ce début d’année le chœur chalonnais « Voix You Voix Yelles », dirigé par Grégory Johnson, vous propose un nouveau voyage choral à travers les siècles et à travers les genres. Rendez-vous au temple de l’Eglise réformée de Chalon ce dimanche 28 janvier pour un départ prévu à 17 heures.

Au cours de cette balade exceptionnelle de plus d’une heure on retrouvera des stars, comme Haendel ou Offenbach, mais aussi des moins connus, tels que Byrd ou Banchieri, des anciens, comme Janequin ou Arcadelt, mais également des contemporains, tels qu’Eröd ou Gjeilo. On fera même un petit arrêt en Irlande et en Flandres pour écouter un chant traditionnel. « Pour ce huitième concert dans ce magnifique temple nous avons souhaité satisfaire tous ceux qui nous suivent depuis ce jour de février 2011, où nous avons fait nos premiers pas » nous a confié le président Olivier de Séresin.


Au programme figure une quinzaine de chants, choisis avec le plus grand soin par Grégory Johnson et ses choristes. Pour le plus grand plaisir de tous les amoureux d’art choral, « Voix You Voix Yelles » va reprendre plusieurs compositions particulièrement applaudies lors des précédents concerts. Citons « Le chant des oyseaux », une des nombreuses chansons teintées d’humour et de poésie de Clément Janequin, considéré comme un des maîtres du chant polyphonique en France, « Le chœur des voisins », extrait de « La jolie parfumeuse », opéra-comique composé par Jacques Offenbach et présenté pour la première fois le 29 novembre 1873 au Théâtre de la Renaissance à Paris, «Insalata Italiana » de Richard Genée, compositeur autrichien du 19e siècle, parodie d’une scène d’opéra italien, « Nothern Lights » du jeune et talentueux compositeur norvégien Ola Gjeilo, un morceau écrit tandis qu’il contemplait une aurore boréale, ou encore « Viva la musica », chant écrit à la fin des années « quatre vingts » par le compositeur austro-hongrois Ivan Eröd.


Des nouveautés...


Mais il y aura également des nouveautés. « Mascherata d’amanti » d’Adriano Banchieri, musicien de la fin du 16e siècle-début du 17e siècle, ami de Monteverdi et de Frescobaldi, une œuvre où les voix imitent les instruments, le luth et le clavecin. « Nous voyons que les hommes », extrait du « Tiers livre de chansons nouvellement composées en musique à quatre parties par M. Arcadet & autres autheurs » paru en 1554. Jacob Arcadelt est un compositeur de l’école franco-flamande, surtout actif à FlorenceRome et Paris. Sa riche production touche toutes les formes de musique en usage à son époque, en particulier le madrigal et la chanson. Ou encore le « Panis Angelicus » de César Franck, compositeur français d’origine belge, pièce écrite en 1872 et extraite de sa « Messe à trois voix ». Sans oublier bien évidemment « Lascia ch’io pianga », tiré de « Rinaldo », opéra de Georg Friedrich Haendel créé le 24 février 1711 au Queen’s Theatre de Londres.
De bonnes raisons pour ne pas manquer ce nouveau concert de « Voix You Voix Yelles », le premier de l’année 2018, et dont le prix d’entrée est fixé à 10 € (gratuit pour les moins de 12 ans).

Gabriel-Henri THEULOT

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche