Chalon sur Saône

Sabrina Vailleau Lanni crée Agadèle Body Art

Originaire de la région Chalonnaise, Sabrina fait des études en sciences médico-sociales et animation en accueil de loisirs. Après avoir travaillé auprès de divers public en allant des plus jeunes au sein d'accueils de loisirs jusqu'aux plus âgés dans des Maisons de retraites, elle change de cap pour Agadèle Body Art. Un parcours professionnel toujours en lien avec l'autre et à l'écoute.

Que proposez vous ?

« Je suis artiste Body painter autrement dis je peins les corps. Plus fréquemment connu pour les maquillages enfants lors de fêtes de villages ou dans des centres de loisirs. Je peins également les ventres ronds, pour les femmes enceintes afin qu'elle puissent profiter d'un moment unique avec leur bébé et pourquoi pas utiliser les photos pour leurs faire parts de naissance, mais également les corps partiels ou entiers en fonction de projets.

Je participe à de nombreux concours et festivals de body painting en France, tels que les rencontres Body Painting France à Epinal, le festival Painture à Paris où je me suis placée en 6ème position sur la journée de concours. Je participe également  aux concours organisés par l'association World Body Painting, notamment en Suisse ou j'ai terminé à la 7 ème place et en N°1 Francaise.

A venir : Concours sur Paris dans le cadre du salon Esthétique et SPA en Avril, puis en Autriche pour les World Body Painting, en juillet prochain.
J'ai eu la chance de pouvoir participer au festival Chalon Dans la Rue avec la compagnie Turbodancing en 2015 et 2016. Ce qui a été pour moi un réel bonheur. J'ai également été présente lors de la dernière édition de "Chalon en mode Guinguette" au Port Villiers à Chalon sur Saône en juillet dernier ».

 

Quelles sont vos influences ?

Je suis guidée par le plaisir, car sans plaisir à faire les choses, il me semble que rien ne peut se transmettre. Ce que j'aime dans ce que je fais c'est avant tout le lien à l'autre, peindre le corps n'a rien d'anodin, c'est une rencontre formidable avec l'autre un moment d'échange absolument unique. j'aime l'idée que ce moment soit éphémère puisque le maquillage part à l'eau mais qu'il reste une trace indélébile dans la mémoire de celui qui à vécu l'expérience, le maquillage corporel est un formidable vecteur dans le cadre de l'estime de soi ».

 


Quel est votre meilleur souvenir ?

« Si je ne devais évoquer qu'un souvenir, ce serait le projet avec le centre social le trait d'union à Montceau les Mines. Ce projet intergénérationnel était inscrit dans le cadre d'un projet en lien avec l'estime de soi. Plusieurs ateliers avaient été proposés aux habitants et notamment un atelier Body Painting. Nous nous sommes retrouvés une fois par mois pour construire ensemble avec une vingtaine de participants à mon atelier ce qui aurait pour finalité un défilé de mode mais qui a été humainement une expérience extrêmement riche pour tous. Nous avons énormément communiqué et échangé, afin de les accompagner à regagner en estime de soi, de mettre en valeur une partie de leur corps, de cacher une cicatrice, de se sentir exister au sein d'un groupe... Permettre à des personnes de se réapproprier leurs corps, leurs images jusqu'à oser sortir de l'ombre quotidienne pour se retrouver sous les lumières des projecteurs durant ce défilé ... C'était un aventure humaine d'une richesse rare ! »

 

Quels sont vos futurs projets ?

« En formation de médiation Artistique et Art thérapie j'aimerais pouvoir aider et accompagner par le biais de mes pinceaux d'autres personnes à mettre des mots sur leurs maux ou plutôt du maquillage sur les maux pour regagner en confiance en soi et aider à améliorer l'image que l'on peu avoir de soi pour être également mieux avec les autres ».

E.T

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche