Chalon sur Saône

La députée de Saône et Loire, Josiane Corneloup, est venue prendre le pouls des salariés de l'industrie chez Escofier

La parlementaire de la 2e circonscription de Saône et Loire était en terres chalonnaises ce lundi.

Josiane Corneloup, députée du Charolais, avait sollicitée Eric Michoux, Président du groupe Galilé, maison-mère de l'entreprise Escofier, afin de prendre la mesure de l'école de soudure, développée en interne, il y a maintenant 6 mois. Entouré de Corinne Kernin, directrice de l'entreprise et Jean-Claude Boyer, son directeur technique, Eric Michoux a rappelé l'importance d'une réactivité au sein des entreprises de l'industrie, en terme de formations à donner aux salariés. Un constat étroitement lié à la mise en place de l'école de soudure itinérante développée par Galilé. C'est donc un salarié spécialisé de soudures en tout genre, qui arpente au volant de son camion, le territoire, passant d'entreprises en entreprises, afin de distribuer son savoir et de coller au plus près aux besoins. 

Une expérience qui viendra compléter tout ce que la députée avait pu recueillir à l'occasion d'un tour de table organisé début mars à la Maison du Charolais à Charolles, en présence de nombreux industriels et professionnels de la formation, alors que les parlementaires vont bientôt se pencher sur de nouveaux textes parlementaires portant sur la formation professionnelle. Autant d'expériences et de récits de terrain qui permettront d'enrichir si besoin les textes débattus à l'Assemblée Nationale. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche