Chalon sur Saône

La passion de la boxe des Frères Fergani

Deux frères, Noureddine et Said Fergani, viennent de se retrouver au Ring Olympique Chalonnais après 30 ans de vies différentes depuis leurs débuts respectifs dans la boxe.

Très émouvant d’aller à la rencontre de ces deux frères, aux parcours différents dans la vie, unis par le sang certes mais aussi par la boxe. La famille Fergani est une famille algérienne, de l’Est du territoire algérien, exactement de la ville d’Annaba ( ex Bône) : «  Notre père nous a inculqué le gout du travail et de f’effort, sans doute parce qu’il était un travailleur de la terre » précise l’ainé des frères, avec une émotion non dissimulée, voir vive en pensant à ce père disparu dernièrement en 2017.

Pourquoi la boxe ? « En étant adolescents on se cherchait mais surtout on recherchait un équilibre et, comme je l’ai dit, notre père nous a apporté la vraie valeur du travail, tout en nous dirigeant sur la boxe. En pratiquant ce sport nous étions face à cet effort particulier ou il faut aussi maîtriser son corps et ces gestes. » Les parents, le père ayant servi dans l’Armée française, font un jour le choix de venir vivre en France, nous étions en 1975.

Noureddine, né en 1964, frère ainé d’une grande fratrie, étudie en France, au Lycée technique Julien de Balleure et passe un bac professionnel en mécanique industrielle. Comme il n’avait qu’à traverser la Rocade pour aller à la salle Hoche, il s’entraine à la boxe au sein de ce qui était l’Athletic Club Chalonnais (ACC) devenu le Ring Olympique Chalonnais depuis. Il commence par de la boxe éducative et à 16 ans il signe sa première licence de boxe amateur. Son parcours pugilistique l’amènera à décrocher trois titres de Champion de Bourgogne France-Comté en 1980 - 81 et 82, puis mettra fin à sa carrière en 1984.
Il décide alors d’aller vivre dans son pays d’origine, l’Algérie, ou il fera une carrière professionnelle dans l’industrie tout en étant aussi professeur d’Enseignement technique. Il prendra sa retraite en 2015, dans sa bonne ville d’Annaba.

Said, le troisième garçon de la famille n’est pas un inconnu dans la territoire du Chalonnais, que ce soit à Chalon-sur-Saône ou a Châtenoy-le-Royal.
Titulaire d’un CAP de mécanicien ajusteur, Said a commencé sa vie professionnelle dans une entreprise de maintenance dans laquelle il y restera 15 ans. Ne voyant pas d’évolution possible, tout en pratiquant la boxe depuis l’âge de 14 ans, il fait en parallèle une formation dans la filière sportive et décroche un brevet d’Etat en boxe anglaise pugiliste.
Boxeur amateur et néo pro, il fera quelques combats, mais s’orientera aussi sur la boxe loisir pour tout public, tout en se formant comme éducateur. Un ensemble de formations qui lui permettent de bien s’implanter au sein du ROC et d’en devenir un important animateur, aujourd’hui d’en être le Manager général et le Président que beaucoup respecte.
Mais Said est bien engagé dans la vie sociale par son travail quotidien au sein du CCAS Arc-en-Ciel de Châtenoy-le-Royal. Il intègre le Service Jeunesse et fait partie, à ce jour, de la dynamique équipe animation. Avec encore une idée derrière la tête : il souhaite développer le sport et la santé en 2019, auprès des Seniors en faisant une formation autour du bien-être.

Un frère vit en Algérie, l’autre vit en France, deux parcours différents qui, outre le lien familial, se relient par le monde de le boxe amateur. Leurs coeurs sont autant pour la France que pour l’Algérie : « Nous en sommes pas des gens injustes car la France nous a formé et nous sommes fiers de notre bi-nationalité » souligne le frère ainé Noureddine.

En revenant en France pour quelques jours et une raison familiale, la boxe et particulièrement le ROC, a voulu honorer un de ses anciens membres en organisant le Jubilé de Noureddine. Le Président et Frère Said Fergani a remis, au nom du club et de tous les anciens, une Attestation d’Honneur, belle et simple reconnaissance pour l’exemple donné. D’autant que ce jour là, mercredi 21 novembre, le monde du handicap est venu s’exprimer au travers d’ateliers handi-boxe, preuve de l’action sociale entreprise par le Ring Olympique Chalonnais et son président.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche