Chalon sur Saône

Le Collectif Bien Vivre à Chalon sur Saône largue les amarres pour les élections municipales de 2020

Pour son premier acte, le Collectif Bien Vivre à Chalon sur Saône a affiché ses valeurs.

Pour un samedi après-midi, le Collectif Bien Vivre à Chalon a réuni un noyau dur de sympathisants autour de leur premier acte. Un acte dédié à la démocratie directe autour de Christian Proust, l'une des figures nationales de l'implication citoyenne. L'ardent défenseur de la reprise en main par les citoyens de la chose publique était au centre de cet après-midi d'échanges et de débats à la Maison des Syndicats de Chalon sur Saône. Auteur de l’ouvrage Oser s’impliquer dans la vie politique locale, il fait un tour de France des mouvements citoyens déjà impliqués pour 2020.

Le Collectif Bien Vivre à Chalon sur Saône a profité de l'occasion donnée pour lancer un appel à toutes les bonnes volontés chalonnaises. Les volontés désireuses d'être plus intégrées dans les choix politiques. Mourad Laouès, conseiller municipal de Chalon sur Saône mais aussi Annabelle Simon ont dénoncé "des prises de décision à l'encontre même de toutes consultations citoyennes. Dans le Collectif, nous avons des valeurs qui nous réunissent autour de l'écologie, du respect de l'autre et de valeurs sociales".

"C'est le point de départ de futurs ateliers qui vont être organisés afin de définir ensemble ce que nous souhaitons. Ce sera un projet collectif" ont lancé tour à tour des membres du Collectif, soulignant au passage que la plupart d'entre eux ne sont pas encartés à un parti politique. 

Un premier rendez-vous annoncé

Le deuxième acte publique du Collectif est annoncé pour le 8 mars prochain à 19H. Une réunion publique toujours autour d'échanges. "On ne détient pas la vérité" a lancé Mourad Laouès, "on a la volonté de préparer un projet qui convient à notre territoire et à ses habitants". "On aspire à anticiper les difficultés à venir à savoir celles liées au dérèglement climatique, à l'épuisement des ressources, aux inégalités sociales en hausse ou encore à la pollution".

Faire le pari de l'intelligence collective

Le Collectif Bien Vivre à Chalon pointe du doigt ces décisions politiques prises sans concertation de manière très pyramidale. "La coopération, c'est l'intelligence collective, la démocratie la plus large. C'est associer les citoyens à toute décision, à tout projet. Où est la démocratie participative aujourd'hui à Chalon sur Saône ? ". 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche