Chalon sur Saône

« Jusqu’à la garde » : le film récompensé par 4 Césars, dont celui du Meilleur film, a été tourné pour partie à Chalon-sur-Saône

Alexandre Gavras, producteur de ce film poignant, était venu à l’Axel en mars 2018 pour parler du tournage à Chalon et en Bourgogne. « Jusqu’à la garde » sera de nouveau à l’affiche du cinéma du 27 février au 05 mars. Un film Coup de Cœur.

Meilleure actrice pour Léa Drucker, meilleur scénario pour Xavier Legrand, meilleur montage pour Yorgos Lamprinos et meilleur film. Jusqu’à La garde est reparti de la cérémonie des Césars 2019 avec quatre statuettes dans sa besace. Pour Xavier Legrand, qui réalisait avec ce film son premier long métrage, réécriture de son court Avant que de tout perdre, c’est plutôt un bel encouragement. Et Alexandre Gavras, qui lui avait très rapidement proposé de produire ce drame, montrant une famille déchirée par la violence conjugale, ne s’y était pas trompé.

 

« Je trouvais que c’était une approche très originale. Le biais choisi pour le traiter renforçait le sujet », avait expliqué le producteur lors de sa venue à Chalon sur invitation de La bobine en mars 2018. A propos de l’écriture du scénario par son ami cinéaste, il expliquait : « Xavier a rencontré un juge aux affaires familiales, il a passé une nuit dans un centre d’appel à Paris et deux jours avec la BAC. ». Puis concernant le tournage, réalisé notamment à Chalon-sur-Saône et aux Ateliers du cinéma à Beaune : « Xavier est comédien, il sait diriger les acteurs, il est à leur écoute. Léa [Drucker] a lu beaucoup de livres et a vu beaucoup de documentairesThomas [Gioria], l’enfant, a eu une coach qui avait l’habitude de travailler avec des enfants. Pendant qu’on installait, il jouait au foot, et dix minutes avant une scène, elle le préparait. Du coup, Xavier n’avait pas à le gérer. Et Thomas avait conscience de ce qui était le jeu et de ce qui n’était pas le jeu. Il n’y a pas eu de manipulation de l’enfant pour rendre les émotions, contrairement à ce qui a pu se pratiquer dans d’autres films ». Au final, s’il y a plusieurs façons de le vivre, c’est un film bouleversant qui est donné à voir. Un film remuant, dont on ne sort pas indemne.

 

Jusqu’à la garde, qui avait reçu le soutien du Conseil Régional de Bourgogne-Franche Comté dans le cadre du Fonds d’aide à la production cinématographique, est reprogrammé en film Coup de Cœur au cinéma Axel à Chalon du 27 février au 5 mars.

 

M.B.

 

http://axel.megarama.fr/FR/fiche-film-cinema/M144409/jusqu-a-la-garde.html?tk_source=campagne&tk_term=170_805#utm_campaign=programmation-20190227

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche