Chalon sur Saône

Dernière rencontre publique avec Raphaël Gauvain, député de Saône-et-Loire, à Chalon-sur-Saône, dans le cadre du Grand Débat National

Hier, en début de soirée, à Chalon-sur-Saône, avait lieu la dernière réunion publique avec Raphaël Gauvain, député de la 5ème circonscription de Saône-et-Loire, dans le cadre du Grand Débat national, voulu par le président Emmanuel Macron. Info-Chalon vous résume cette dernière rencontre.

Ce lundi, à 18 heures 30, M. Raphaël Gauvain, député de la 5ème circonscription de Saône-et-Loire, organisait dans le cadre du Grand Débat National, un débat, dans la salle du Clos Bourguignon, 12 Avenue Monnot, à Chalon-sur-Saône.


Deux thèmes étaient abordés ce lundi. Le débat portant sur les questions de «démocratie et citoyenneté» et de «fiscalité et dépenses publiques».


Ils étaient environ 80 personnes à répondre à l'invitation de M. Gauvain. Parmi les personnalités présentes, outre M. le député, se trouvaient Mme Marie Mercier, sénateur LR de Saône-et-Loire, M. Daniel Christel, maire de Saint-Désert et président de l'UDI de Saône-et-Loire, Mme Claudette Brunet-Lechenault, conseillère départementale PRG du canton de Chagny et M. Alain Rousselot-Pailley , maire de Châtenoy-en-Bresse. Notons également la présence, dans l'assistance de Mme Isabelle Dechaume, vice-présidente du Conseil départemental de Saône et Loire et conseillère régionale.


Le député a répondu sans tabou aux questions des nombreux intervenants, parmi lesquelles la question du cumul des mandats, le vote obligatoire, la reconnaissance du vote blanc ou le train de vie des parlementaires.


«Le vote obligatoire, le RIC, la reconnaissance du vote blanc, c'est dans les retours», explique M. le député. En parallèle aux réunions, un cahier des doléances a été mis à disposition sur Internet ainsi qu'à la permanence parlementaire de M. Gauvain, au 35 Rue d'Autun, à Chalon-sur-Saône.


Revenant sur la question du RIC, «Il faut donner aux citoyens français, la culture du référendum mais des référendums locaux, il y en a partout», précise le maire de Châtenoy-en-Bresse.


«On est à un tournant suite au Grand Débat (National). Actuellement, ce que les Français demandent, c'est d'être un peu plus associés aux décisions publiques mais aussi d'être plus entendus», explique M. le député. «Il faut trouver des moyens. Il ne faut pas une 6ème République, comme l'appellent de leurs vœux, certains mais il faut une 5ème République rénovée afin de la rendre plus efficace», rajoute-t-il.


Les réunions du Grand Débat National se terminent ce vendredi.


Ce débat «très constructif», de l'avis de M. Gauvain, qui s'est déroulé sans prises à partie, s'est terminé à 20 heures 30, clôturant la série de rendez-vous que le député de Saône-et-Loire proposait ,dans le cadre du Grand Débat National.


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche