Chalon sur Saône

Mon Sang Pour Les Autres : 2019, un bon cru, avec une participation encore en progrès

L’espace d’une journée, l’hôtel-de-ville de Chalon a accueilli l’opération Mon Sang Pour Les Autres

 

« 2019 est un bon cru, les résultats le prouvent. 186 donneurs présentés. 44 primo-donneurs. Certes, nous nous étions fixé 200 donneurs présentés et il nous en manque quelques-uns mais là n'est pas l'essentiel. Pour cette troisième année nous avons réussi à continuer à augmenter le nombre de donneurs et à maintenir un très haut niveau de primo-donneurs » a confié à Info Chalon Patrice Di Ilio, coordinateur de Mon Sang Pour Les Autres, à l’heure d’un premier bilan.

Avec près de 11% de donneurs en plus par rapport à l’an passé à s’être présentés à l’accueil, la collecte de sang, organisée par les rotary-clubs Chalon Bourgogne-Niépce et Chalon Saint-Vincent et le club Inner Wheel de Chalon, en association avec l’Etablissement français du sang Bourgogne Franche-Comté et l’Association pour le don de sang bénévole de Chalon, a été un succès. Et c’est tant mieux ! Car, comme il a été dit et redit au cours de l’inauguration, en France chaque jour 10 000 dons, dont 600 en Bourgogne Franche-Comté, sont nécessaires pour soigner des milliers de malades et blessés.


« Le sang est primordial... »


« Cette action est très importante. Le sang est primordial. Ce n’est pas un don mais une bonne œuvre » a souligné Joël Lefèvre, adjoint, représentant Gilles Platret, maire de Chalon, lors de l’inauguration, à laquelle assistaient Annie Lombard, vice-présidente, représentant Sébastien Martin, président du Grand Chalon, Sophie Landrot et Philippe Finas, adjoints, Vincent Berthaud, président du Rotary Chalon Saint-Vincent, Roger Lombard, past président du Rotary Chalon Bourgogne Niépce, Michèle Lotton-Tarrit, past-présidente d’Inner Wheel de Chalon, Jean-Pierre Guittard, président de l’Association pour le don de sang bénévole de Chalon, et Myriam Koné, représentant l’EFS de Chalon. « On peut tous un jour ou l’autre avoir besoin de sang » a fait remarquer Annie Lombard, laquelle avait fait un peu plus tôt le geste qui sauve. « Il est important qu’il y ait de nouveaux donneurs » a signalé l’élue du Grand Chalon. Jean-Jacques Boyer et Sébastien Martin ont également honoré de leur présence cette journée de solidarité. Le sous-préfet de Chalon, et le président du Grand Chalon, lequel allait par la suite, lui aussi, donner son sang, n’ont pas manqué de féliciter tous les acteurs de Mon Sang Pour les Autres 2019.

Mon Sang Pour les Autres est une opération lancée en France en 1998 par le Rotary en partenariat avec l’Etablissement français du sang. Elle se déroule désormais chaque année dans plus de 120 villes avec de plus en plus de réussite. Elle avait lieu à Chalon en ce premier samedi de printemps, pour la troisième fois dans la salle du conseil de l’hôtel-de-ville mise à la disposition des organisateurs. « La Ville est toujours d’accord pour rendre service à des œuvres aussi importantes » a ainsi rappelé Joël Lefèvre.


Jeanpire et Balou parrains de l’édition 2019


C’était le souhait des premiers organisateurs en 1998. Mon Sang Pour les Autres n’est pas une simple collecte de sang. C’est aussi un moment festif. A ce titre, plusieurs animations étaient programmées pour ce rendez-vous chalonnais. Venus de Saint-Marcel, les musiciens d’Arcadanse, installés au pied des marches de la mairie, ont interprété, tout au long de la matinée, des morceaux traditionnels d’Auvergne, du Berry, du Morvan, et de Bresse. A l’intérieur, le jeune magicien Robin Geyer, habituellement élève en sport études athlétisme au lycée Emiland-Gauthey, et son maître depuis 10 ans Ludovic Petiaud ont fait patienter les donneurs avec des tours plus étonnants les uns que les autres.

Dans une pièce voisine, Françoise Sennegon-Rouyer, ancienne élève des Beaux-Arts, proposait aux petits comme aux grands de représenter un oiseau de nos campagnes de leur choix, en utilisant la peinture comme procédé. Dans la salle de prise de sang une séance de réflexologie plantaire était aussi prodiguée par un spécialiste en la matière. Enfin, succédant au champion olympique d’aviron Adrien Hardy et à ses amis du Cercle de l’Aviron de Chalon Sidney Chouraqui et Fabrice Moreau, les humoristes Jeanpire et Balou, qu’on ne présente plus dans la région, étaient les parrains de l’édition 2019. Deux drôles d’infirmiers qui n’inspiraient guère confiance, quant à leurs compétences médicales... Mais est-ce cela véritablement qu’on leur demandait ?

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche