Chalon sur Saône

Chalon-sur-Saône : La 10e édition de la Journée Nationale des Aidants aura lieu le 4 octobre 2019 à Champforgeuil à partir de 14 heures

Cette journée permettra aux aidants qui sont souvent dans des situations de précarité financières, sociales, professionnelles et d’isolement de trouver des solutions et de découvrir les plateformes de répit qui peuvent les soulager un peu !

Jeudi, à 11 heures, se tenait au Grand Chalon, une conférence de presse organisée par Annie Lombard, Vice-présidente du Grand Chalon chargée des Solidarités, de la Cohésion Sociale, de l’Emploi et de la Politique de la Ville, sur la 10ème édition de la Journée Nationale des Aidants. Une journée qui permettra aux aidants la reconnaissance pour ces millions d’anonymes qui accompagnent au quotidien un proche en situation de dépendance ou de handicap, et qui, par leur implication et leur engagement, profilent une société plus humaine et plus solidaire.  

Annie Lombard était assistée de Patricia Pillot, Infirmière Conseillère de Santé à la Direction des Solidarités et de la Santé du Grand Chalon, Catherine Jacob Husson, référent Handicap au Grand Chalon, Muriel Boche, Adjointe à la solidarité sur la commune de Givry, Raphael Leichner, coordonateur plate forme de répit nord 71, de Philippe Hubert, Directeur EHPAD du Creusot, Céline Desbois, Directrice EHPAD Charreconduit à Chatenoy-le-Royal, Anne Prost Cossio, Comédienne et metteuse en scène, Rachel Garcenot, responsable de service au Grand Chalon, Jean Devaux, chargé de communication à la Maison des Séniors à Chalon-sur-Saône et Claudine Riquer, aidante.

Voici quelques extraits du discours d’Annie Lombard : « Vous savez que le statut d’aidant est enfin reconnu alors que jusqu’à présent ils étaient un peu oubliés. Néanmoins, il est vrai que cela cause beaucoup de problèmes aux personnes aidantes qui ont encore une activité professionnelle, parce que aidant, cela signifie aussi prendre du temps, prendre beaucoup de temps et avoir aussi les ressources nécessaires pour continuer à le faire afin de s’octroyer un peu de répit. On verra d’ailleurs dans cette réunion préparatoire, les plateformes de répit et les autres dispositifs qui ont été mis en place. On sait aussi que 70% des aidants disparaissent avant les aidés, ce qui veut dire aussi une chose, c’est qu’à force de tirer sur la personne (aidant) et bien elle se fatigue et effectivement, il y a un grand besoin aussi d’accompagner ces personnes. Nous, au Grand Chalon, depuis quelques années déjà, on a développé des actions pérennes de soutien pour aider les aidants. Nous avons mis en place un dispositif de ressources locales qui permet à une personne nouvellement aidante de savoir à quelle porte sonner car il n’est jamais évident de se retrouver face à des problématiques qui quelques fois surviennent du jour au lendemain suite à des accidents ou des maladies. On a aussi favorisé la constitution d’un réseau d’aidants et mis des activités à leur disposition. On sait aussi qu’il y a quelques années, les aidants avaient une certaine culpabilité à laisser les aidés pour essayer de prendre soin aussi de soi. Je pense qu’au fur et à mesure, à force de prendre soin des uns et des autres, il faut que cette culpabilité s’en aille ! Donc le 4 octobre à partir de 14 heures, c’est la commune de Champforgeuil qui nous accompagne dans nos démarches en direction des aidants en nous accueillant ainsi que nos partenaires. Car je vous rappelle que le Grand Chalon ne pourrait rien s’il n’était pas accompagné de nombreux partenaires. Pour la 1ère fois nous aurons aussi sur place la plateforme répit, qui va mettre un dispositif des aidés pour cette journée là (12 personnes), et pour la convivialité de cette journée nous avons fait appel à Anne Prost Cossio ! ».

Patricia Pillot qui apportait aussi les informations suivantes : « En France, il y a 11 million d’aidants, 4,3 million de personnes qui interviennent matériellement ou financièrement, 500 000 jeunes aidants âgés entre 13 et 30 ans des chiffres qui interpellent. Je souligne aussi que c’était une volonté forte de la Régional de Santé, que tous les territoires soient couverts par une plateforme de répit ! ».        

Saluons enfin tous les organisateurs et partenaires de ces dispositif mis en direction des aidants : Le Grand Chalon (Service Santé et Handicap), Le Conseil Départemental de Saône-et-Loire & la Maison locale de l’’Autonomie, la Direction des personnes âgées de la ville de Chalon-sur-Saône, la Mutualité Française de Saône-et-Loire, l’Action Sociale Agirc Arco, l’EHPAD de Charreconduit, l’Association Unafam, Harmonie Mutuelle, le Pôle de Gérontologie et d’Innovation Bourgogne-Franche-Comté, le Groupe associatif Siel Bleu et les communes du Grand Chalon partenaires de cette action : Chalon-sur-Saône, Saint-Rémy, Saint-Marcel, Champforgeuil, Châtenoy-le-Royal, Givry et l’implication de praticiens en bien-être.
 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche