Chalon sur Saône

La nouvelle desserte du nord de Chalon sur saône officiellement inaugurée

22 millions d'euros mobilisés, 2 ouvrages d'art dont un long de 300 mètres, 2 kilomètres de voirie nouvelle. Les explications d'info-chalon.com.

Ce jeudi soir, SaôneOr, était LE rendez-vous à ne pas manquer au regard du taux de présence en terme de ce que la région chalonnaise compte en élus. Bien évidemment, le Président du Grand Chalon était aux anges, en ce jour "historique" comme il a aimé à le rappeler à plusieurs reprises. A ses côtés, pour officialiser le lancement de cette nouvelle voie routière à Chalon sur Saône, André Accary et le Conseil Départemental de Saône et Loire, l'un des principaux financeurs de l'opération, à hauteur de 36 %, à part égale avec la région Bourgogne-Franche Comté. 

Un projet d'ampleur pour le conseil départemental

Rare sont les projets structurants d'une telle ampleur et portés par une collectivité. Maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'oeuvre ont été assurées par le Conseil départemental de Saône et Loire, à l'exception du viaduc et des terrassements généraux suivis autrement). C'était un enjeu marqué en rouge en terme d'ambitions pour le Grand Chalon depuis quelques années, et voir le dossier abouti et inauguré, avait une petite valeur du côté des élus qui ont mené de front le dossier. 

Les travaux pas encore terminés !

Certes la desserte a été lancée dès ce jeudi soir, ouverte à tous les automobilistes pour rejoindre d'un côté le rond-point de l'aérodrome de Champforgeuil et de l'autre, le rond-point de l'Espace Entreprises, Ex-Kodak, à l'entrée de Fragnes-La Loyère.  Reste que l'aménagement paysager interviendra  au début de l'année prochaine. A noter que 5500 m2 de prairie alluviale et 3500 m2 de zone humide constituée de mares seront créées dans le cadre de ce projet. 

Un axe qui passe par dessus le Canal du Centre, par dessus l'A6 et la zone humide de la Thalie et de la Thaliette. L'ouvrage d'art qui permet d'enjamber ce secteur est long de plus de 300 mètres et à lui seul constitue un investissement de l'ordre de 6 millions d'euros HT. Plusieurs protections accoustiques ont été déployées de juin à septembre dernier pour un montant de 530 000 euros alors que ce sont 10 000 véhicules/jours dont 25 % de poids-lourd qui sont attendus. 

Sébastien Martin et André Accary ont rappelé toute l'importance de tels ouvrages afin de désinclaver des secteurs économiques essentiels au dynamisme d'une agglomération comme celle de Chalon sur Saône. Une desserte qui d'ici quelques temps sera raccordée au demi-échangeur autoroutier porté par APRR et qui permettra de dévier un flux important de poids-lourd désireux de se rendre sur SaôneOr. 

Rappelons que SaôneOr s'étend sur 500 hectares, accueille plus de 300 entreprises et surtout génère à ce jour 6600 emplois. 

Laurent Guillaumé

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche