Cinéma

Mutafukaz, le film !! Rendez-vous est donné avec Propagation Bis à Chalon

Mardi 29 mai, 20h30 au cinéma Axel

Synopsis
À la suite d’un accident de scooter provoqué par la vision d’une mystérieuse inconnue, Angelino, un bon à rien comme il y en a des milliers à Dark Meat City, une sordide mégapole de la côte Ouest, commence à avoir de violentes migraines accompagnées d’étranges hallucinations. Avec son fidèle ami Vinz, il tente de découvrir ce qui lui arrive, alors que de menaçants hommes en noir semblent bien déterminés à lui mettre la main dessus...

 

Petit retour en arrière d’une vingtaine d’années. 1998, Quelque part en Lorraine, Guillaume Renard, alias RUN, s’ennuie ferme dans son petit appart’ de 9m2. Feuilletant les pages de L’Est Républicain il découvre une photo d’enfant se préparant pour Halloween. Leurs costumes et leurs postures l’inspirent immédiatement. Une tête de citrouille, un hommage à Ghost Rider : Vinz et Angelino apparaissent sous sa plume. 

2018. Un court métrage, opération Blackhead, diffusé à Sundance et 5 tomes d’une BD qui bouscule complètement les codes de la BD française au point d’être à l’origine d’un label, le 619 chez ANKAMA, et d’un Spin Off, Puta Madre, plus tard l’univers de Mutafukaz débarque au cinéma.

Quand est-il de l’univers foisonnant au graphisme hétéroclite de la mégapole Dark Meat city sur grand écran? 

Sans aucun doute, c’est une sacrée réussite. Grand prix au festival Hallucinations Collectives cette année. Prix de la meilleure musique pour The Toxic Avenger à Gérardmer. RUN, artiste total à la vision aiguisée, a su s’entourer des meilleurs animateurs actifs, le studio japonais 4°C, pour faire exploser les limites de la planche à dessin et y ajouter la dimension cinématographique : le mouvement. Dynamisme incroyable des scènes, déformation des corps, fluidité des actions, rythme… Le film est réalisé avec un soin exceptionnel et pose sans aucun doute un jalon dans le cinéma d’animation français. Shojiro Nishimi(co-réalisateur) et Shinji Kimura(décorateur) ajoute la 4ème dimension à Mutafukaz. Pour l’occasion, l’histoire foisonnante de la BD se recentre sur les mésaventures de Vinz, Angelino et leur pote catastrophe Willy. Ainsi les connaisseurs comme les néophytes pourront apprécier le film.

 

Alors du cinéma d’animation français et japonais qui baigne dans la culture pulp, bis et street au cinéma, porté par un auteur à la vison unique, décalée et sans compromis sur grand écran, ça vous tente? Cela fait vingt ans que Guillaume Renard défend et protège ses personnages et son univers. Le film fait le tour des festivals depuis plus d’un an. On a eu peur qu’il ne sorte jamais au cinéma. Enfin il arrive.

 

Accueillons tous les Mutafukaz de Dark Meat city comme il se doit.

Semper Fi‌

 

Une projection organisée en partenariat avec l'Antre des bulles à Chalon-sur-Saône.

 

A bientôt sur www.propagationbis.fr

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche