Grand Chalon

Lancement officiel de la 20e édition de la Paulée de la Côte Chalonnaise !

« Beaucoup de nouveautés pour cette date anniversaire ! » a déclaré Gilles Platret

Le lancement de la 20e édition de la Paulée de la Côte Chalonnaise a eu lieu le mardi 8 octobre, à 11 h 00, dans le Salon d'Honneur de la mairie de Chalon-sur-Saône, en compagnie des deux confréries vineuses à l’origine de l’événement : la Confrérie Saint-Vincent et disciples de la Chanteflûte de Mercurey et la Confrérie des Embrasseurs du Fin Goulôt de Montagny.

Une vingtaine de personnes étaient présentes dont de nombreux élus et sympathisants qui s'étaient donnés rendez-vous pour ce lancement officiel de cette Paulée 2019.

Voici quelques extraits des discours prononcés lors de cette inauguration :

Gilles Platret, Maire de Chalon-sur-Saône : « Merci de votre présence pour ce traditionnel lancement de la Paulée avec cette année la singularité que nous fêtons un anniversaire, puisque cela sera la 20e édition de cet événement qui ne cesse chaque automne de rythmer la vie chalonnaise et qui attire toujours un public de plus en plus nombreux. Je suis d’ailleurs entouré des deux sociétés qui sont à l’origine de la Paulée de la Côte Chalonnaise Yves de Suremain de Mercurey et Laurent Cognard de Montagny, même s’il faut le dire et le répéter, cet événement concerne l’intégralité de la Côte Chalonnaise mais nos fondateurs sont là ! […]

20 ans, cela se fête et nous aurons à cette occasion des événements un peu particulier et beaucoup de nouveautés : d’abord, après le grand défilé, qui va se terminer dans la Cathédrale Saint Vincent comme il se doit, une surprise sucrée sera présente à la sortie de la Cathédrale viendra accompagner la dégustation traditionnelle, le samedi aux alentours de 18 heures. Le lendemain, dimanche, à la Maison des Vins de 11 heures à 13 heures, nous nous retrouverons autour d’un apéro de la Paulée avec l’association gourmande du Chat Perché de Dole[…]

Le dimanche de 10 heures à 17 heures, nous allons prendre appui sur un lieu qui vient de retrouver son intégrité, c’est le cloître de la cathédrale qui a vocation à devenir un lieu important des festivités et de la vie culturelle chalonnaise et qui en l’occurrence accueillera une exposition sur des objets anciens liés à la vigne et au vin à partir de collection publique (Musée Denon…) mais aussi avec des collections privées qui seront accompagnées de photographies du Musée Niepce, de nombreuses statues et bannières viticoles. Ces trois nouveaux temps forts, nous les retrouveront indépendamment du programme. Autre nouveauté et elle n’est pas mince, parce que pour la 2e année consécutive, c’est la sortie d’un ouvrage qui fait suite à la volonté qui est née de la Paulée avec cet ouvrage que j’ai plaisir à vous présenter qui s’appelle ‘4 saisons en Côte Chalonnaise’ aux éditions Bamboo, un livre de photographies d’un photographe que vous connaissez bien puisqu’il s’agit de John Wyand, qui s’illustre à travers les vins et les textes d’Emmanuel Mère […]

Comme tous les ans, nous organisons également un concours de photographies à l’occasion de la Paulée sur le thème cette année de : « Le vin et sa véritable tradition » qui était ouvert aux amateurs et professionnels (41 participants et 148 photographies reçues). Nous accueillons d’ailleurs la gagnante Claire Roussel pour sa photographie intitulée « Equation vinicole » qui remporte le prix (2 places gratuites pour le repas du gala de la Paulée). S’en suivait le déroulement du programme par le 1er magistrat de la ville […]

20 ans, je ne sais pas si s’est l’âge de raison, ce dont je suis certain, c’est un âge en tout cas où un événement change de nature, parce qu’au bout de 20 ans cela veut dire que c’est un événement qui s’inscrit durablement dans le paysage jusqu’à se mettre dans la tête des gens, qu’on ne peut plus s’en passer et cela devient alors une institution […]

Cette fête, on voit bien qu’elle s’appuie sur des valeurs de partage, qui sont portés par le vin et en même temps ce sont des valeurs de tradition, à la fois d’histoire et à la fois d’actualité dans une période où les sujets d’inquiétude sont multipliés. Et bien là, on a une parenthèse joyeuse, colorée, traditionnelle qui nous offre me semble t’il, la rançon d’un succès et qui permet d’exporter cette image de la côte chalonnaise et de chalon […]

Cela montre que nous faisons, je dis nous, parce que c’est un collectif, et bien nous faisons partie d’un paysage qui a le vent en poupe et c’est à nous de le faire fructifier, comme le vigneron sait si bien faire fructifier ses ceps. Mesdames et Messieurs je vous remercie ! ». 

                        

Yves de Suremain, Confrérie Saint-Vincent et disciples de la Chanteflûte de Mercurey : « Lorsqu’il y a 20 ans avec notre ami Charles, nous avons inventé la Paulée, on se doutait que cela allait monter en puissance et bien là, je crois que l’on est en pleine puissance, même si cela n’arrive que maintenant. Je crois qu’il y a eu du beau travail de fait avec un petit regret toutefois, c’est que cela se passe à Chalon-sur-Saône et non pas à Chalon en Bourgogne mais cela va venir, je crois. Vous avez vu que l’événement se passe sur 3 jours et bien je crois qu’on peut l’appeler désormais les 3 joyeuses de la Côte Chalonnaise ! ».  

  

Laurent Cognard , Confrérie des Embrasseurs du Fin Goulôt de Montagny : «. Merci à toutes et à tous d’être là et à la mairie de Chalon-sur-Saône qui nous fait le plaisir de nous accueillir dans cette nouvelle édition. J’aurais une pensée, vous l’aurez bien compris car on va boire plein de verres lors de ce fameux weekend et donc j’en claquerais un à l’image et au bon souvenir de Charles qui avec Yves ont créé cet événement de la Paulée qui s’inscrit pour un bon nombre d’années et nous devrions d’ailleurs faire encore pas mal d’anniversaires. Alors merci et bonne Paulée à tous ! ».                 

photoreportage info-chalon

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche