Opinion de gauche

DEMISSION DE MARIE MERCIER - Christophe Sirugue pointe le "culot" de Gilles Platret

Quand le maire de Chalon sur Saône pointe une "loi délétère qui oblige des élus nationaux à se retirer des affaires locales...", il n'en fallait pas plus pour faire réagir Christophe Sirugue, ancien député-maire de Chalon sur Saône.

"Non mais quel culot, il a d'écrire des choses pareilles lui qui pendant toute la campagne des municipales n'a eu de cesse de me reprocher de cumuler une fonction parlementaire avec celle de maire et qui avait pris l'engagement d'être maire à 100 % ne l'empêchant pas ensuite d'être conseiller régional puis candidat à l'élection législative. Pensez-vous qu'il croit en ses propres mensonges? A moins qu'il prenne les Chalonnais pour ce qu'ils ne sont pas..." a lancé Christophe Sirugue sur son compte Facebook, réagissant à une publication de Gilles Platret, également sur les réseaux sociaux. Gilles Platret soulignant "qu'il vaudrait beaucoup mieux réfléchir à un système à l'allemande, qui permet le cumul d'une fonction nationale avec une fonction exécutive locale, sans cumul d'indemnités. Cela permettrait ainsi de répondre à une vraie exigence de nos concitoyens sans couper sénateurs et députés des réalités de terrain qui seules peuvent inspirer de bonnes lois". On notera au passage que François Fillon, candidat alors à la présidentielle soutenu par Gilles Platret, avait été très clair sur le cumul des mandats...

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche