Opinion

Lettre Ouverte de l'UNEF Bourgogne

Après s’être servi de l’imperfection du système législatif pour promulguer une réforme du Code du travail allant à l’encontre des progrès sociaux et humains, Emmanuel Macron n’en finit pas de détruire nos acquis sociaux : baisse des APL, réforme de l’ISF, hausse de la CSG, entrée de l’état d’urgence dans le droit commun au détriment de nos libertés, ratification du CETA, promotion d’une agriculture industrielle, non renouvellement de 150.000 contrats aidés…
Tous ces exemples ne font que mettre en évidence l’opposition du gouvernement Philippe aux avancées sociales, économiques et environnementales, nécessaires à l’avenir de notre pays.
Face à cela, de nombreuses mobilisations ont eu lieux depuis la rentrée de septembre 2017, mais l’indifférence du gouvernement, ainsi que la difficulté de synchronisation entre les forces syndicales et politiques elles-mêmes, font que ces
mobilisations s'essoufflent.
Compte tenu de ce contexte exceptionnel, L’UNEF Bourgogne appelle toutes les forces syndicales et politiques à une coordination générale afin de préparer la suite du mouvement social de manière constructive et efficace.
Nous convions donc à l’organisation d’un mouvement commun : CFDT, CFE-CGC, CGT, CNT, FO, FSU, SNESUP, SNASUB, Solidaires, UNSA, EELV, FI, JC, LO, M1717, MJS, NPA, PCF, POI, POID, PS, SGL, UNL, ATTAC, Greenpeace, “Quelle Université Voulons Nous ?”, ainsi que toutes personnes se sentant impliquées dans la défense des droits de tous.
La date de cette assemblée générale sera communiquée sous peu à toutes ces organisations.

Pour davantage d’informations, veuillez contacter l’UNEF Bourgogne.

L’UNEF Bourgogne

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche