Opinion

COLERE 71 - Après la journée de mobilisation de samedi, il exprime son amertume

Après l'annonce formulée par le Préfet de Saône et Loire sur des poursuites, un fidèle lecteur a souhaité apporter sa version de l'histoire.

"La femme qui était dans la 208 gris métal (pare-soleil POLICE) et qui s'est présentée à l'un d'entre nous comme Commissaire de Police nous a conseillé de rouler à " 3 ou 4 véhicules de front à une vitesse minimale de 75 Km/h, ceci pour assurer a sécurité des usagers de l'autoroute ainsi que celle des motards de la manifestation."

Je suis dans un des 3 véhicules de tête, choisis pour être très identifiables.

Dans un premier temps, les motards de la Gendarmerie nous bloquent à la sortie de l'aire de repos afin que le mouvement soit plus homogène, puis ils nous accompagnent sur les quelques premières centaines de mètres gyrophares en action (Vidéo à l'appui).

PUIS TOUT LE MONDE DISPARAIT!!! Plus de motards de la Gendarmerie, et plus de 208!!!

La publication de la préfecture disant que l'hélicoptère a relevé toutes nos plaques me dégoutte.

Tous ceux qui ont doublé sur la bande d'arrêt d'urgence poursuivis un temps par un véhicule de la Gendarmerie ne seront, eux, pas inquiétés alors qu'il auraient pu risquer l'accident et l'impossibilité aux services de secours de parvenir jusqu'à ce dernier.

ON SUIT LEURS INSTRUCTIONS ET C'EST NOUS QUI ALLONS NOUS RETROUVER AU TRIBUNAL!!!!!

J'aime cette France, mais pourtant, je suis dépité !


 Roger P  de Laives.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche