Politique de droite

Rififi du côté de l'extrême droite en Saône et Loire ?

Ghislaine Launay, conseillère municipale FN de Chalon sur Saône pourrait se lancer dans la partie des législatives... mais sous le compte du mouvement Souveraineté, indépendance et Libertés.

Selon les informations recueillies par info-chalon.com, Ghislaine Launay, conseillère municipale de Chalon sur Saône et conseillère communautaire du Grand Chalon, aurait accepté la sollicitation du SIEL, pour porter les couleurs de cette composante du Rassemblement Bleu Marine. Le parti politique souverainiste fondé par Paul-Marie Coûteaux, qui a rejoint depuis la candidature de François Fillon, est un parti satellite du FN. Selon un courrier adressé aux militants du SIEL, Ghislaine Launay précise toutefois les conditions en annonçant "que la campagne législative risque de rester à l'état embryonnaire de ce courriel" pour des raisons familiales. "Mais les votes de conviction pourront néanmoins s'exprimer ce jour là". Le courriel en question auquel info-chalon.com a eu accès ne fait pour autant pas état de la circonscription sur laquelle Ghislaine Launay entend porter sa candidature.

En toute logique, en qualité d'élue locale chalonnaise, sa candidature devrait se porter sur la 5e circonscription de Saône et Loire. Et c'est là, où les choses se compliquent quelque peu, avec un candidat FN, déjà bien implanté et annoncé, en la personne de Lilian Noirot. A moins, qu'elle ne se décide pour une autre circonscription, mais là aussi, cela risque de soulever quelques perturbations au sein de l'extrème droite départementale. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche