Politique de gauche

PRIMAIRE DU PS ET DE LA GAUCHE : «L'Etat a été trop faible avec les forts et trop dur avec les faibles» pour Arnaud Montebourg

81 minutes... C'est avec un discours fleuve de 81 minutes qu'Arnaud Montebourg a tenu, mercredi soir à Dijon, son premier grand meeting de campagne, depuis qu'il a officiellement déposé sa candidature.

Il est bavard Arnaud Montebourg. 81 minutes c'est long. Mais 81 minutes c'est peut-être même encore trop court. Car mercredi soir à Dijon, il a sans doute manqué un peu de temps au «1er» candidat officiel à la Primaire du PS et de la gauche, pour parler de la menace terroriste, ou encore de la Syrie. Ca sera sans doute dans une autre étape de campagne...

LIRE L'ARTICLE SUR CREUSOT INFOS

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche