Politique

LEGISLATIVES (4e circonscription de Saône et Loire) - Dans les coulisses ... ça s'agite !

A gauche comme à droite, ça s'agite dans les coulisses de cette circonscription de Saône et Loire.

Selon les informations recueillies par info-chalon.com, une énième tentative de rapprochement des candidatures de Stéphane Gros (LR) et Eric Michoux (indépendant soutenu par l'UDI) a été menée en ce début de semaine. Une énième parce que les tentatives ne manquent pas et organisées par les différents ténors de la droite départementale. Sauf surprise de dernière minute, toutes les tentatives ont été vouées à l'échec alors même que le danger de l'extrème droite est aux portes de la Bresse, et ce d'autant plus que le FN a réalisé le meilleur score dans cette circonscription. Ce mercredi soir, Jean-Paul Emorine, sénateur de Saône et Loire et soutien de la candidature d'Eric Michoux, a d'ailleurs tiré la sonnette d'alarme, rappelant que la qualification au soir du 1er tour, nécessitait 12,5 % des inscrits soit un score de plus de 20 % au 1er tour. Avec la multiplicité des candidatures à droite, on imagine bien que la difficulté est loin d'être levée. 

Côté gauche, toujours selon les informations recueillies par info-chalon.com, la candidate PS, Cécile Untermaier, a bel et bien essayé de frapper à la porte d'En Marche La République, et ce d'autant plus que la députée de Saône et Loire n'a jamais fait mystère de sa sympathie pour Emmanuel Macron. Une tentative de rapprochement là aussi rendue compliquée avec une fronde dans son propre camp en Bresse dont les héritiers Montebourg auraient pu se détourner vers le candidat de la France insoumise. C'est dire que la candidature d'un représentant d'Emmanuel Macron en Bresse risque là aussi de compliquer le jeu de la députée sortante. 

Autre sujet et pas des moindres, sera de connaître, le choix final de Maxime Thiébaut (DLF), candidat préssenti sur la 4e mais également potentiellement sur la 5e. Là aussi, une candidature qui viendrait changer la donne à droite, avec une énième dispersion des voix. Jusqu'au 11 juin prochain, ça s'annonce tendu sur la circonscription. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche