Politique

Le Mariage de Dame Coquelicot et de Monsieur Climat devant la Mairie de Chalon-sur-Saône

Vendredi, en fin d'après-midi, devant les marches de l'Hôtel de Ville de Chalon-sur-Saône, des écologistes du mouvement des Coquelicots organisaient le mariage de Dame Coquelicot et de Monsieur Climat. Plus de détails avec Info Chalon.

À 18 heures 30, le mouvement écologiste des Coquelicots organisait le mariage de Dame Coquelicot et de Monsieur Climat près des marches de l'Hôtel de Ville de Chalon-sur-Saône.


Parmi les militants présents, se trouvaient notamment Mickaël Bouteilley, président de l'Association Chalonnaise pour une Transition Écologique (ACTE), Sabine Blondeau, représentante du mouvement de Nous voulons des coquelicots ou encore Mourad Laouès conseiller municipal de Chalon Autrement et membre constituant de la nouvelle association Bien Vivre à Chalon sur Saône, pour ne citer qu'eux.


Avant la cérémonie de ce mariage symbolique, Sabine Blondeau a tenu à prendre la parole :

«Avez-vous bien regardé autour de vous? L’été 2019 exauce nos vœux les plus chers : on n’a jamais vu autant de coquelicots dans les champs ou sur le bord des chemins. Et jusque dans le pavé des villes! Le Ciel étant avec nous, occupons-nous comme jamais de nos affaires terrestres. Grâce à votre engagement sans faille, ce pays a commencé de changer. Et la légende d’un pays qui relève la tête face à un empoisonnement présenté comme inéluctable est en train de prendre corps.


Car légende il y a. Ces milliers de rassemblements (6173 précisément). Ces dizaines de milliers de participants réunis devant les mairies. Ces foires, ces bourses aux plantes, ces salons que vous avez investis par centaines, partout en France pour diffuser l’Appel et glaner des signatures. Ces cocardes, encore, qui ont envahi les vestons et clament notre lutte pour la vie. Ce maire de Langouët qui, comme habité par l’esprit des Coquelicots, écrit à la préfète « je suis responsable de la santé des habitants de ma commune ». Et nous ne sommes pas isolés: près de 9 Français sur 10 ne veulent plus d’un système criminel qui préfère l’empoisonnement à la vie.


Les amis, il ne faut rien lâcher en juillet et en août. Nos rassemblements sont des place-fortes à tenir et à brandir. Vous l’avez fait malgré la froidure, les averses et la nuit qui tombe à 17h; l’été vous gorgera d’énergie pour faire signer à tour de bras sur les plages, dans les festivals et dans les villages où vous serez disséminés.


Laissons reposer nos corps et notre esprit aussi, car vous avez merveilleusement donné, ces 10 derniers mois. À la rentrée, à l’orée de sa deuxième année, le mouvement des Coquelicots va devoir réussir sa mue. Des idées mûrissent déjà, qui s’entrecroiseront avec celles qui vont naître dans vos esprits si fertiles. Nous allons l’emporter. Avec vous, par vous, pour nous tous».


Trois comédiennes ont endossé les rôles de la mairesse, Dame Coquelicot et Monsieur Climat, il s'agissait respectivement d'Élodie, Mathilde et Lucie.


La Mairesse : «Cher Climat, chère Coquelicot, nous voilà tous ici réunis pour vous unir dans cette institution qu'est le mariage afn de vous lier pour la vie, pour l'Avenir! Certains diront que c'est un mariage de raison indispensable pour le bien de vos familles mais après vous avoir côtoyé, je peux dire que ce sera surtout un mariage de passion rempli de beaucoup d'aventures communes. Parce que depuis vos naissances respectives, vous avez tous deux le même objectif et pratiquement les mêmes moyens d'action. Et certains membres communs de vos familles respectives s'en sont rendu compte et ont souhaité vous aider à vous rencontrer. Comme nous l'a appris l'Histoire , ensemble nous sommes plus forts alors que vous avez rassemblé vos roches et ensemble, je n'en doute pas, vous reconstruirez un monde meilleur. Nous écoutons vos vœux»


Climat : «Bien sûr, mon coquelicot à moi, un passant ordinaire croirait que tu ressembles à n'importe quelle fleur. Mais à toi seul tu es plus importante que toutes les autres, puisque c'est toi que j'ai arrosée. Puisque c'est toi que j'ai mise sous globe. Puisque c'est toi que j'ai abritée à l'aide d'un paravent. Puisque c'est toi que j'ai protégée des chenilles. Puisque c'est toi que j'ai écouté se plaindre, ou se vanter, ou même quelques fois se taire...»


Coquelicot : «Nous avons décidé d'un commun accord de ne former qu'un, d'unir nos esprits. Nous n'avons qu'une vie à vivre, et c'est ainsi que nous voulons la vivre. Je veux traverser les décennies à tes côtés, affronter vents et marées. Je t'ai choisi comme tu m'as choisi, et on s'est juré pour la vie. Je veux être à tes côtés en tous temps. Partager avec toi les joies, les peines et les rires. Ensemble, nous voguerons sur les mers des ans, et rien ne pourra nous désunir. Tu es mon amour adoré, ma raison d'aimer la vie. Mon phare, mon rocher, tu es mon meilleur ami. Ensemble, nous vieillirons et suivrons le chemin du temps. Ensemble, nous aimerons regarder filer le temps. Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux qui réfléchiront leurs doubles lumières dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux»


La Mairesse : «Bien, alors je vous déclare mariés pour le meilleur et pour éviter le pire».

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche