Saint-Marcel

Un cocktail d’art, d’humour, de poésie et de talent pour parler de la réalité et « mettre le rire du ventre au service du cerveau »

Le spectacle joué au Réservoir ce Vendredi, et qui signe ainsi sa 267ème représentation, a vibré comme une douce bulle dans un monde de brutes, démontrant ainsi que l’on peut parler des choses graves avec une sérieuse légèreté ! Oui !

Aborder les thèmes de société n’est pas toujours facile quand l’on souhaite offrir un spectacle à un public cherchant, à ses heures libres, le divertissement ; tout en touchant des points importants pour tous et pour notre société. Mais c’est un défi relevé avec grand succès pour la Compagnie Zygomatic, venue nous régaler depuis les Deux-Sèvres. Nous régaler ? Oui, en quelque sorte. Et c’est donc sans surprise que l’on vous dit que le spectacle « Manger » vient nous parler de ce que l’on met dans nos assiettes et sensibiliser sur la malbouffe.

Partant des origines de l’Homme sur notre belle planète, nous voilà revivant la naissance du capitalisme, l’éloignement de la nature, et la quête du bonheur par la possession, l’accumulation du « billet vert » ; au détriment de bien-être, réalisation, équilibre de vie, santé? Un peu tout ça ! Et de nous retrouver dominés par les super puissances pour qui la notion de bienveillance est restée à l’état de concept, vendant sous la même enseigne poison puis remèdes.

Mais ! Nous avons toujours notre pouvoir, nous ne sommes pas obligés de subir les affres d’une société malade. Et puisque notre « ticket de caisse est comme un bulletin de vote », votons ! Choisissons, refusons. Pour cela, il nous faut être informé. Et c’est un peu ce que ce spectacle propose : dire, ouvrir les yeux. Avec humour, beaucoup d’humour. Les performances circassiennes et de chant  accompagnent un transcendant jeu d’acteurs : corps et voix attrapent et captivent, sur un rythme parfaitement tenu. 

A la fin du spectacle, riche de rires malgré la puissance du propos, les comédiens sont allés à la rencontre du public, pour encore échanger, sensibiliser. 

La compagnie a également pour projet d’ouvrir un lieu de création de spectacles, avec toujours ce même axe, l’humour. Ils vont racheter des anciens abattoirs, qu’ils nommeront « le 109 », clin d’œil, et continueront leur belle mission, qui est de dire, dire ce qui est, pour faire avancer notre société vers les possibles de sa plus belle version. 

 

Sophie Mère

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche