Saint-Rémy

Après la venue de Florent Pagny, les élus du groupe Saint Rémy à venir tirent à boulets rouges

Ils annoncent avoir saisi le Sous-Préfet de l'arrondissement de Chalon sur Saône sans exclure la volonté de saisir d'autres instances.

Photo info-chalon.com

Communiqué de presse :                                                                                         

Saint Rémy le 27 décembre 2016

 

Nous élus du groupe d’opposition municipale de Saint Rémy avons découvert  par voie de presse l'inauguration de la maison de la musique. Vouloir garder à cette manifestation un caractère discret justifie t’il la suppression de sept invitations ? Nous nous devions de vous le faire savoir.

Une fois de plus, nous n’avons pas été conviés à  cette inauguration officielle organisée dans le plus grand secret. Il s’agit là d’une faute délibérée probablement puisque nous nous étions abstenus le 22 juin dernier en conseil municipal pour donner à cette salle le nom de Florent Pagny ; et ce, en raison de l’absence de concertation sur ce sujet.

Cette manière d’agir que l’on peut qualifier d’antirépublicaine ne fait pas  honneur à la fonction de Maire de St Rémy qu’occupe Florence PLISSONNIER depuis bientôt trois ans. Nous considérons qu’elle exerce une discrimination envers le Groupe St Rémy A Venir en n’invitant que la majorité municipale.

Aussi, au-delà du courrier que nous avons adressé à Monsieur le Sous-Préfet il y a quelques jours sur nos difficultés d’exercer notre mandat d’élu au sein de la commune de St Rémy, nous n’excluons pas de saisir d’autres instances pour faire valoir nos droits.

Comme le dit si bien  l’un des titres de Florent Pagny, Mme le Maire  « vous n’aurez pas [notre] liberté de penser ».

 

Le groupe d’élus Saint Rémy A Venir

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche