Saône et Loire économie

A Givry, le conseil départemental de Saône et Loire a sorti la calculatrice face aux élus du Chalonnais

Comme il s'y était engagé, André Accary, Président du Conseil départemental, a donné rendez-vous aux territoires afin de dresser un bilan annuel des actions entreprises par le département de Saône et Loire. Pour le Chalonnais, le rendez-vous était donné à Givry. Les explications d'info-Chalon.com.

En présence de nombreux élus du Chalonnais et d'un grand nombre de conseillers départementaux du Chalonnais dont les Vices-Présidents en charge des routes et infrastructures (Sébastien Martin), de la Cohésion Sociale (Isabelle Dechaume) ou du tourisme (Elisabeth Roblot), André Accary a tenu à adresser un bilan en terme d'actions du conseil départemental à travers la notion de "conférence du territoire". 

Rappel des appels à projets depuis 2015 qui grâce aux 2073 dossiers retenus ont mobilisé 32 millions d'euros d'argent public pour un montant de près de 300 millions d'euros de travaux réalisés. Des investissements qui ont permis à nombre d'entreprises locales de décrocher des contrats et de faire tourner l'économie départementale. Pour la seule année 2019, ce sont 97 projets qui vont ou qui sont soutenus par le Conseil départemental de Saône et Loire pour un montant de 1,9 million d'euros avec à la clé plus de 16 millions d'euros de travaux .

Un calendrier avancé compte tenu des élections municipales

Pour 2020, André Accaray a proposé d'anticiper le calendrier afin que toutes les procédures administratives et financières soient closes au moment des élections municipales de mars prochain. Une stratégie qui permettra de ne pas mettre en péril des dossiers en cas de changement d'équipe municipale et surtout de ne pas connaîre de décalages. Les communes auront donc jusqu'au 31 décembre pour déposer leurs dossiers auprès du conseil départemental  avec l'idée d'attribuer les subventions au plus tard le 13 mars. 

De très lourds investissements sur le Chalonnais par le conseil départemental

Au-delà des appels à projets qui se veulent en complémentarité des actions municipales, un certain nombre de dossiers sont placés sous la maîtrise d'ouvrage du conseil départemental de Saône et Loire. Et le Chalonnais concentre un certain nombre de gros dossiers. En 2019, ce sont plus de 6 millions d'euros qui ont été mobilisés dans les travaux de couches de roulement et de renforcement des chaussées sur la D 978, 673, 906, 35, 981, 678,... L'effondrement de la chaussée entre Buxy et Montagny les Buxy a mobilisé à lui seul 340 000 euros. 

Côté nord de Chalon sur Saône, sur SaôneOr, les travaux de la nouvelle desserte qui sont inaugurés cette semaine et sur lesquels info-chalon.com reviendra ont mobilisé 22 millions d'euros d'argent public, co-financés à 36 % par le département à part égale avec la région Bourgogne-Franche Comté, 17 % par l'Etat et 11 % par le Grand Chalon. Long de 2 kilomètres, ce nouvel accès à SaôneOr regroupe deux ouvrages d'art avec l'un de 45 m et le second de 301 mètres. 

Toujours côté voiries, en 2020, le conseil départemental se penchera sur le dossier Pont de Bourgogne  avec la réparation des haubans, une réparation qui devrait rendre très complexe la circulation dans ce secteur. Des travaux qui seront menés aussi du côté de Saint Ambreuil avec la réparation du pont du bois des Reppes et un mur de soutènement à Mancey. 37 kilomètres de couches de roulement sont également inscrites au programme d'investissement. 

Coté collège, de très lourds investissements qui se poursuivent

2,8 millions d'euros pour le Collège jacques Prévert à Chalon sur Saône avec la restructuraiton du Pôle science et la mise en accessibilité de l'établissement, 310 000 ueors pour la mise en conformité des sanitaires et accebilité du Collège Louis Aragon à Châtenoy le Royal, 500 000 euros pour le changement des portes et des fenètres du  Petit Prétan à Givry, 380 000 euros pour l'ascenseur demi-pension au Collège Pasteur à Saint Rémy et 600 000 euros pour la restructuration du pôle scientifique et des sanitaires à La Varandaine à Buxy. 

EHPAD et services sociaux

188 000 euros pour la restructuration des places de l'EHPAD de Varennes le Grand, 250 000 euros pour les travaux de mise en sécurité de l'EHPAD de Charréconduit, 37 500 euros pour la restructuration de la petite unité de vie à Jully les Buxy, 258 000 euros pour la restructuration du foyer de vie et accueil de jour pour personnes handicapées adultes à Givry ... et la liste ne se veut pas exhaustive. 

Le Très Haut Débit toujours au coeur de l'intérêt départemental

Conscients de la difficulté de mettre en place des calendriers différenciés en fonction des secteurs avec la risque de susciter des jalousies entre territoires, le Conseil départemental entend porter les travaux du Très Haut Débit tout azimuth. Pour le chalonnais, ce sont plus de 6,4 millions d'euros qui vont être mobilisés afin que chacun puisse être raccordé au fil des prochaines années. 

En parallèle, André Accary est revenue sur sa décision contestée d'effectuer des prêts d'honneur aux agriculteurs du département. "Des prêts j'insiste bien pas des subventions" a rappelé l'élu qui souligne le succès dans le cadre des aides sécheresse qui ont mobilisé 13 millions d'euros en trois phases au travers de 1300 dossiers, "qui ont permis aux agriculteurs du département d'acheter rapidement du foin pour leurs bêtes".

Le dossier de la RCEA avec l'accélération du calendrier qui est passé de 2030 à 2023 pour la fin des travaux, mais aussi le laboratoire d'analyses départementales à plus de 3 millions, les archives départementales refaites à neuf pour près de 5 millions d'euros...

Toujours côté chalonnais, André Accary a rappelé que Chalon sur Saône était sur les rangs pour servir de base arrière des Jeux Olympiques de 2024 notamment dans les catégories basket et natation. 

Laurent Guillaumé

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche