Saône et Loire

Du 17 au 20 aout 2017 : 40e Fête de la Vielle à Anost

Anost, la capitale du Morvan, s’apprête à vivre un grand moment musical pour la 40e Edition de la « Fête de la Vielle », une référence dans le monde de la musique traditionnelle.

Il y a 40 ans, du coté de Montsauche-Les-Settons, un groupe de musiciens du Morvan décidait de se réunir pour fêter un instrument de musique lequel a fait traversé le temps aux fêtes, mariages et autres divertissements des monts et vallées du territoire du Centre de la France. Cet ancien instrument utilisé à une époque par les musiciens de Cour afin de faire danser souverains et courtisans, à ensuite pris place, une large place, dans le milieu rural.

Cet instrument, grâce à ses musiciens qui ont su entretenir la musique dite « traditionnelle », a conquis nos terroirs, mais aussi dans de nombreux pays d’Europe. cela lui valait bien que place lui soit faite pour une Fête devenue un grand Festival : la Fête de la Vielle.
L’Union des Groupes et Ménétriers du Morvan (UGMM), installée au sein de la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne à Anost, est organisatrice de ce Festival International et attend quelques 20000 festivaliers pour cette édition qui a lieu du 17 au 20 aout 2017.

Un rendez-vous incontournable dans le paysage national et international de la Musique Traditionnelle.
Alors ….

Vielle, ma belle vielle, tu as traversé le temps et tu as su accompagner moultes danses et particulièrement cette fameuse bourrée dont tes complices ont fait un jour de 2004, un historique "scientifique" avec cette monumentale découverte datant de 35000 ans avant JC. Et oui, des pas énigmatiques découverts dans la grotte du Creux de la Biche sont peut-être ceux d'une danse qui pourrait être la bourrée !
Vielle, ma belle vielle, continue à rester simple et vraie. Soit le reflet du travail de ces ménétriers vielleux, tourneurs de manivelles; accordéonneux, souffleurs de zuarnes ; cornemuseux, bouffeurs de panses et violoneux, racleurs d'archets, qui ont cherché dans le temps les musiques d'antan pour que vive la mémoire du Morvan et d’ailleurs.
Vielle, ma belle vielle, active le feu de la tradition de ce pays si vert pour que sa jeunesse la perpétue et soit garante de ses coutumes et de son terroir. Fais lever ton peuple aux premières notes de la Morvandelle :" Les rêveurs de coups d'état, les Césars de quatre sous" ont devant eux des morvandiaux qui se moquent bien d'eux, fiers d'être du Morvan et celui "qui ne l'aime pas n'est certes pas d'ici".
Vielle ma belle vielle qui ne peut être amoureux de toi. Regardes tous ces grands et petits, gras et maigres, moustachus, barbus et chevelus comme ils aiment te fêter. La preuve par des siècles que le mot Amour à tout son sens en ce haut lieu de vénération.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche