Saône et Loire

L’Unité Départementale de la DIRECCTE de Saône-et-Loire rappelle aux entreprises les mesures de prévention qui doivent être adoptées par les entreprises en cas de fortes chaleurs.

Communique de presse

L’Unité Départementale de la DIRECCTE de Saône-et-Loire rappelle aux entreprises les mesures de prévention qui doivent être adoptées par les entreprises en cas de fortes chaleurs.

Chaque année, des salariés sont victimes de malaises en raison de l’exposition à de fortes chaleurs.

Parmi les mesures à prendre :

  • Prévoir des mesures correctives possibles sur des bâtiments ou locaux existants (stores, volets, faux plafonds, rafraîchissement d’ambiance, ventilation forcée de nuit, films antisolaires sur les parois vitrées …).
  • Prévoir des zones d’ombre ou des abris pour l’extérieur et/ou des aires climatisées.
  • Prévoir de mettre à la disposition des personnels des moyens utiles de protection (ventilateurs d’appoint, brumisateurs d’eau minérale, vaporisateurs d’humidification …).
  • Vérifier que des sources d’eau potable fraîche sont mises à la disposition des salariés à proximité des postes de travail et en quantité suffisante.
  • Fournir des aides mécaniques à la manutention lorsque le poste de travail implique des travaux de ce type.
  • Prévoir une organisation du travail permettant de réduire les cadences si nécessaire, d’alléger les manutentions manuelles … :
  • organiser des pauses ou organiser des pauses supplémentaires et/ou plus longues aux heures les plus chaudes, si possible dans une salle plus fraîche ;
  • prévoir une organisation du travail permettant au salarié d’adapter son rythme de travail selon sa tolérance à la chaleur.
  • Informer tous les travailleurs des risques, des moyens de prévention, des signes et symptômes du coup de chaleur.
  • Adapter les horaires de travail dans la mesure du possible : début d’activité plus matinal, suppression des équipes d’après-midi …

En cas de coup de chaleur : PREMIERS SECOURS

Fatigue, maux de tête, soif intense, crampes, vertiges, confusion …

  • Amener la victime à l’ombre et/ou dans un endroit frais et bien aéré : retirer ses vêtements.
  • Alerter ou faire alerter le sauveteur secouriste du travail et les secours (15 SAMU,
    18 Sapeurs-Pompiers ou 112).
  • Faire couler de l’eau fraîche sur le corps.
  • Si la personne ne présente pas de trouble de conscience, lui donner de l’eau fraîche à boire.
  • Mettre la victime en position latérale de sécurité en cas de perte de connaissance dans l’attente des secours.

Les services de l’Inspection du Travail s’attacheront à vérifier que ces mesures de prévention sont mises en œuvre lors des contrôles.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche