Saône et Loire

A Nicolas, la Saône et Loire et le monde agricole perdent un grand défenseur

Il m'aura fallu le temps du week-end pour intégrer le fait que tu es parti. Parti beaucoup trop tôt, beaucoup trop vite, beaucoup trop jeune, alors qu'il y avait encore tant de choses à faire, à écrire, à partager. L'annonce brutale de ton décès ce samedi matin me laisse un goût étrange, alors que du haut de tes 52 ans, tu incarnais un professionnalisme pour lequel j'avais un profond respect. Je n'oublierai jamais ces longues heures de discussion autour de projets communs en gestation, de ces quelques lignes jetées sur un coin de table de la Maison des Vins de Mâcon, et bien évidemment autour d'une pièce de Charolais. Je savais à quel point ton engagement militant au sein de la FDSEA avait laissé des traces physiques, je savais à quel point notre quotidien de directeur de publication est un challenge de tous les jours mais jamais je n'aurais pu penser que tu aurais quitté la scène si vite. 

Avec ton départ, c'est la cause de la ruralité, la cause des territoires, la cause du monde agricole, la fascination pour les bons produits de nos terroirs, qui prend une claque. Grâce à toi, à ton équipe, j'avais pu comprendre les problématiques du monde agricole qui nous échappaient trop souvent, en tant que presse généraliste et bien évidemment plus urbaine et connectée. Mais pour autant, tu avais été l'un des premiers à croire en notre capacité à devenir un acteur au service des territoires et bien évidemment de la Saône et Loire. 

La Saône et Loire perd quelqu'un, la presse départementale de Saône et Loire perd l'une de ses locomotives. 

A ton épouse Agnès, à tes enfants, toute l'équipe d'info-chalon.com adresse ses condoléances les plus chaleureuses. A toute l'équipe de l'Exploitant Agricole de Saône et Loire, nous vous adressons nous plus profonds sentiments. 

A bientôt Nicolas. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche