Société

La baisse de la taxe d'habitation sera valable jusqu'à 30 000 euros de revenus annuels pour un célibataire

Le Ministre de l'Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin a levé le voile sur les derniers arbitrages sur la fameuse exonération de la taxe d'habitation.

L'exonération de taxe d'habitation sera valable jusqu'à 30 000 euros de revenus annuels pour un célibataire (28 000 revenu fiscal de référence après l'abattement), et 48 000 euros de revenus pour un couple, 54 000 euros pour un couple avec un enfant et il faudra ensuite ajouter 6000 euros par demi-part supplémentaire.

Un barème sensiblement différent de celui annoncé par Emmanuel Macron, alors candidat à la présidentielle. Le premier seuil était de 20 000 euros par part fiscale, soit 60 000 pour un couple avec deux enfants et 80 000 euros pour une famille avec trois enfants. Un nouveau barème sensiblement plus avantageux aux célibataires qu'aux familles au final. La bonne nouvelle s'adresse davantage aux retraités sans personne à charge qui bénéficieront davatange des nouveaux arbitrages budgétaires.

Seuls les retraités touchant une pension supérieure à 2500 euros par mois et 4000 euros pour un couple devraient voir leur fiscalité augmener. 

L.G

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche