Sport

VBCC 3 - BESANCON 0 : Les chalonnais à la 3e place!

Le VBCC se devait de l'emporter ce dimanche face à Besançon…

Ce dimanche après-midi au gymnase de la Verrerie, pour le compte de la 7e journée de championnat de france de nationale 2 masculine, le Volley Ball Club Chalonnais se devait de l’emporter face à Besançon lanterne rouge afin d’engranger des points et de pouvoir passer l’hiver au chaud. Devant un public peu nombreux où avait pris place Dominique Melin, représentant le président du Grand Chalon, Sébastien Martin et Pierre Carlot délégué au Sport de la ville de Chalon, les chalonnais l’ont emporté sur le score sans appel de 3 sets à 0. Mais attention, ceux-ci n’ont pas fait un grand match. Mais le principal était bien la victoire. Une victoire qui permet au VBCC avec 4 victoires et 3 défaites de monter sur la 3e marche du podium derrière Villejuif et Sennecey-le-Grand.

Le groupe du VBCC était le suivant : Osveny Sanchez Cardenas, Pierre Laurent, Mathieu Garnier, Stéphane Alpha, Damien Guilleminot, Pierre Mamessier, Guillaume Schnebelen, Eric Pallez, Thomas Baillou et Khaled Kessai ©.

Le premier set fut laborieux pour le VBCC qui voyait Besançon les accrocher et même les distancer de sept points à un moment donné dans ce premier set. Cela n’augurait rien de bon pour les chalonnais. Mais ceux-ci ont su se reprendre et au fil des minutes revenir au score, égaliser et prendre l’avantage pour finalement l’emporter sur le score étriqué de 25 à 22. Le deuxième set fut aussi compliqué pour les chalonnais qui arrivaient à décrocher les visiteurs qu’en fin de set. Score 25 à 21.

2 sets à 0 pour les chalonnais. Il va falloir mettre un point final à cette rencontre et s’imposer dans le 3e set. Ce sera chose faite. Non sans mal et sans avoir fait un grand match le VBCC s’est malgré tout imposé 3 sets à 0 face à la lanterne rouge. Il ne faut quand même pas oublier que le VBCC est promu en N2. L'objectif premier étant le maintien.

Osveny Sanchez-Cardenas (entraineur/joueur du VBCC)» Nous n’étions pas au complet. C’est un peu compliqué. La victoire nous permet de respirer. Si nous trouvons la dynamique de jeu çà va aller. Nous avons gagné, je suis content. Il nous faut encore travailler. Chez nous, il y a toujours un joueur qui fait la différence. Nous avons fait le travail aujourd’hui, sans avoir fait un grand match. »

Khaled Kessai (n°18) aurait pu également être un bon joueur de football

La joie des chalonnais

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche