Sport

Une future Sharapova au tennis-club de Chalon ?

C'est une nouvelle licenciée qui vient d'intégrer le tennis-club Chalon, pour une seule et unique raison, son encadrement technique et ses infrastructures. A 10 ans, Alix Rios figure déjà parmi les meilleures joueuses françaises de son âge.

Originaire d'Uchizy, Alix Rios, cumule déjà des heures de vols en terme de pratique sportive, au point que ses parents ont du s'adapter à sa soif de pratiquer toutes sortes d'activités sportives. Dès l'âge de 6 ans, c'est au club de tennis de Mâcon qu'Alix échange ses premières balles avant d'être détectée par une conseillère sportive territorial du comité départemental de Saône et Loire, intégrant dès lors le programme départemental de Saône et Loire. Un an après ses premières balles Mâconnaises, c'est au Club de tennis de Tournus qu'elle commence son programme départemental et ses cours individuels avec Yann Gloaguen, intégrant la Ligue de tennis régionale de Bourgogne-Franche Comté. En 2017, elle intègre le Programme Avenir Régional avec des stages à Dijon et des tournois inter-ligues. 

Chalon sur Saône et un programme dédié pour cette petite pépite en devenir

Après avoir intégré le club de tennis de Chalon sur Saône, Alix et ses parents ont tenu à se rapprocher de Charles Pigeat, Directeur technique du club sportif chalonnais, et reconnu pour ses qualités de formateur, et notamment avec les joueuses de tennis. C'est un programme spécifique qui va être mis en place en terme de disponibilité horaire, grâce au soutien de la Présidente du club de tennis Chalonnais, Clotilde Allègre. Passée à 10 h de tennis par semaine puis 12H, Alix pratique également 1h30 de gymnastique à Tournus et 2h de boxe à Uchizy. 

Un manque de souplesse côté Education Nationale déplore les parents

Auprès d'info-chalon.com, ses parents ont confié leur étonnement face au comportement de l'Education Nationale dans la gestion d'un profil comme celui d'Alix. "On nous a clairement laissé entendre qu'il fallait qu'elle arrête" déplore sa maman, "on nous a obligé à la déscolariser. Elle n'a même pas pu finir sa primaire alors que ses résultats scolaires sont très bons. On demandait de prendre en considération ses absences, l'aménagement de son emploi du temps. On a laissé Alix choisir ce qu'elle voulait faire. Depuis la rentrée de septembre, elle poursuit son enseignement avec Sports Etudes Académy qui dispense le programme via l'E-School au sein d'une classe CM2 Tennis". 

La création d'une association pour soutenir Alix 

Face aux inerties du système et pour épauler au mieux leur fille, ses parents n'ont eu que pour seule solution de s'adapter et de créer une association" TAP - Tennis Avenir Pro". Une association qui vise à soutenir le projet d'Alix mais aussi de promouvoir des problématiques similaires auprès d'autres familles. La famille fait appel à toutes les bonnes volontés pour accompagner leur fille, proposant la possibilité de défiscaliser les dons. A noter que la marque Dunlop a déjà fait le choix de sponsoriser la jeune joueuse, qui est fan de Sharapova,  et peut compter aussi avec le partenariat d'Oxsitis. Un milieu très dur dans lequel Alix Rios entend toutefois s'épanouir.

Si vous souhaitez apporter votre soutien à Alix - tennisavenirpro@gmail.com - 06 32 61 92 53

Laurent Guillaumé 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche