Chalon dans la rue

Chalon dans la Rue laisse place aux Rendez-vous d'Automne de l'Abattoir

Vendredi matin, une conférence de presse était organisée sur la Place du Théâtre afin de présenter les Rendez-vous d'Automne de l'Abattoir. Plus de détails avec Info Chalon.

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.


Dans le contexte actuel de crise sanitaire, les règlementations gouvernementales interdisant l'organisation, au moins jusqu'au 1er septembre prochain, de tout événement rassemblant plus de 5 000 personnes, la 34ème édition de Chalon dans la Rue, laquelle aurait dû avoir lieu du 22 au 26 juillet 2020, a été annulée.


Toute crise amenant à se réinventer, l'équipe de l'Abattoir en charge de l'organisation de Chalon dans la Rue, «consciente de l'importance artistique, sociale et économique d'une telle manifestation» a toutefois continué à travailler en s'adaptant à «cette situation hors norme et fluctuante».


Ainsi, cette année, le festival Chalon dans la Rue laisse place aux Rendez-vous d'Automne de l'Abattoir, fruit de nombreuses réflexions et d'une collaboration entre le Centre national des arts de rue et la municpalité de Chalon-sur-Saône, «afin de maintenir une offre culturelle qui concilie respect des contraintes sanitaires et créativité».


«Il était une fois, une ville endormie.
Habitants calfeutrés, boutiques fermées, vie sociale à l'arrêt.
Au lendemain de cette vie en veille, la ville se réveille.
Progressivement, elle sort du confinement.
Les portes s'ouvrent, l'horizon s'élargit.
Des artistes s'immiscent dans cette ville. Discrètement d'abord ils suivent le mouvement, de l'intime aux espaces collectifs. Ils investissent les lieux privés, les cafés, les restaurants, puis les cloîtres, les gymnases. Les rues enfin.
Ils invitent le public à les suivre, accompagnent par la création le réveil de la ville».


Les Rendez-vous d'Automne ne sont pas une version tronquée du festival Chalon dans la Rue mais une manifestation unique qui se construit comme un récit en 3 week-ends de spectacles (l'Aube, le Lever et l'Horizon) et 3 actes qui accompagnent symboliquement les 3 étapes du réveil de la ville, sorte de métaphore du confinement et «du jour d'après».


«Au cœur de notre histoire : le Grand-Duché de Chalon dans la rue. Une ville imaginaire à la croisée de Chalon-sur-Saône et de Chalon dans la rue. Après être restée un temps endormie, la ville se réveille».


Disons que ce serait plutôt une proposition sur plusieurs semaines, de fin août à novembre, avec une programmation, des jauges et des lieux de jeu adaptés au contexte sanitaire.


Hier, vendredi 21 août, lors de la conférence organisée, à 9 heures 30, sur la Place du Théâtre, afin de présenter les Rendez-vous de l'Automne de l'Abattoir, le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, expliquait que l'équipe municipale «fera en sorte de maintenir ces trois événements qui ont été élaborés pour respecter la distanciation sociale avec le port du masque mais en fonction de l’évolution sanitaire, elle ne mettra jamais en danger le public».


À noter, que côté finance, l'ensemble des partenaires maintiennent peu ou prou leurs aides.


Ainsi, la municipalité de Chalon-sur-Saône et le Grand Chalon maintiennent la totalité de leur aide à hauteur de 101 3000 euros pour la Ville et 100 000 euros pour la collectivité territoriale.


Dans une optique de solidarité avec la profession et les équipes artistiques, le budget artistique est maintenu à 270 000 euros. Une attention particulière a été portée à l'équipe de salariés.


De plus, le lien avec les commerçants de la ville est renforcé : les artistes seront nourris dans les restaurants de Chalon sur Saône.


Le public a rendez-vous donc pour les 3 prochains week-ends. La programmation des ces 3 week-ends est à consulter dans l'article suivant.

 

(Crédit photos @Ville de Chalo-sur-Saône)

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche