Si l'hôpital public avait été considéré à sa juste valeur on en serait pas là...

L'édito coup de gueule du jour sur info-chalon.com

Allez c'est parti... les anti-Macron , les pro-Hollande, les pro-Sarkozy arpentent les plateaux télé pour nous asséner leurs vérités sur la problématique de la gestion des hôpitaux publics en France... La vérité c'est que tous les gouvernements de gauche comme de droite ont tapé sur l'hôpital, sur les services publics considérant qu'il fallait faire des économies d'échelles et que l'humain était une variable d'ajustement. Aujourd'hui, on a le résultat de leurs politiques.. alors de grâce tous les pro-Sarkozy, les pro-Hollande et les pro je ne sais quoi.. passez votre chemin et arrêtez votre petite politique politicienne.. personne n'est dupe ! Assumez ! Oui si l'hôpital public avait été considéré à sa juste valeur on en serait pas là. Vous avez tiré sur la corde et elle a lâché...La problématique du moment, d'hier et de demain c'est celle du personnel... et former du personnel ne se décrète pas du jour au lendemain.

L'électoralisme sous-jacent des prises de paroles de certains ne dupent personne, et ce d'autant plus quand on connaît l'agenda électoral qui se profile. Epargnez-nous vos analyses qui oublient l'héritage des politiques menées depuis des années, qui ont voulu et organisé la casse du service public. Aujourd'hui, les politiques menées par vos mentors politiques arrivent à terme, et on en paye les conséquences. 

Il faut de l'ambition pour notre pays et pas des postures politiciennes qui n'intéressent que vous !

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche