FERMETURE DES RAYONS NON ALIMENTAIRES EN GRANDE DISTRIBUTION - Fortes inquiétudes et incompréhension des fournisseurs PME

Communiqué de presse

 

La FEEF qui représente les fournisseurs PME alimentaires et non alimentaires de la distribution est très inquiète suite à la décision du Premier ministre de fermer les rayons dits « non essentiels » dans les enseignes de la Grande distribution.  

  

Cette mesure va être désastreuse pour le tissu industriel des PME françaises qui fabrique les produits non alimentaires (arts de la table, droguerie, textile, fleurs, maison et linge, ustensiles, consommable ménage, petit électroménager, etc.) et pour lequel la Grande distribution représente l'unique débouché suite à l'arrêt de la RHD.  

  

Nous comprenons évidemment l'importance de préserver les commerçants de proximité et sommes solidaires avec eux en tant qu'Entrepreneurs indépendants.  

  

Néanmoins, cette mesure n'est pas économiquement et socialement vertueuse en raison de ses effets collatéraux pour les distributeurs et les PME françaises. 

 

En effet, cette décision va avoir des répercussions graves sur l'emploi et l'activité économique des industriels PME qui sont implantés dans toutes les régions françaises et vitalisent les territoires.   

 

Dominique Amirault, Président de la FEEF, explique : « A l'orée d'une récession économique, nous ne comprenons pas que des décisions politiques soient prises actuellement au détriment d'autres acteurs économiques qui sont eux-mêmes des PMEfrançaises, contributeurs en emplois locaux. Il conviendrait davantage de travailler ensemble pour imaginer des solutions 'gagnant-gagnant' afin de préserver tous les commerces et ses fournisseurs. La première de ces solutions est de nous faire confiance en nous permettant à tous - distributeurs, commerçants, fournisseurs - d'exercer notre métier dans le respect des règles sanitaires ». 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche