Le point d'étape des travaux d'appontement du Quai Sainte-Marie

Vendredi matin, le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, faisait le point sur les travaux d'appontement du Quai Saint-Marie débutés le lundi 7 septembre. Plus de détails avec Info Chalon.

Gilles Platret, le maire de Chalon-sur-Saône a fait  le point d'étape des travaux d'aménagement prévus portent sur la création d'un ponton unique d'une longueur de 60 mètres pour les péniches de 38,50 mètres et les bateaux de plaisance de moins de 15 mètres, la réfection du Quai Sainte-Marie sur 60 mètres linéaires compris entre les deux bastions avec un accès possible à toute embarcation ayant un tirant d'eau inférieur à 1,20 mètres et la mise en place de services associés (borne électricité, borne eau potable et équipement wifi notamment).


Ce point travaux du 6 novembre 2020 marque un élément significatif des travaux avec la pose des couronnements en béton sur les palplanches.


À noter l'aspect architectural de ces éléments, défini en accord avec l'architecte des Bâtiments de France.


«C'est un mini-port de plaisance qu'on créée sur la Rive droite», dira à ce propos le premier magistrat de la ville.

 

Descriptif des équipements techniques prévus


Le ponton flottant et ses accès sont constitués des éléments suivants :


■ Une passerelle d'accès fixe d'une largeur de 2,00 mètres pour 27,60 mètres de portée, entre la berge et un appui,
■ Un ponton flottant maintenu par des pieux métalliques (assemblage de 5 modules de dimension 12 mètres X 3 mètres), avec platelages en matériau composite aspect bois,
■ Une rampe mobile à pente variable d’une largeur de 1,40 mètres pour 17,50 mètres de portée. entre l'appui et le ponton flottant.


L'appontement est équipé de 5 pieux guides et de 6 ducs d'albe indépendants du ponton flottant pour l'amarrage des bateaux de 38,50 mètres. Ils sont équipés chacun de 3 niveaux de bollard.


Quant aux travaux de réhabilitation du Quai de plaisance, ils comprennent la mise en place de palplanches, la pose des couronnements, la démolition de la dalle béton et la réalisation d'une dalle en béton armé, le nettoyage des perrés et des surfaces circulables et la reprise du muret béton situé en rive du cheminement.


Des équipements techniques permettant d'assurer les services aux plaisanciers seront également implantés (borne électricité, borne eau potable et équipement wifi).


«On va vraiment offrir tout le service nécessaire aux plaisanciers parce qu'on a envie qu'ils s'arrêtent à Chalon plutôt que d'aller à Saint-Jean de Losne, à Tournus ou ailleurs, tout simplement. C'est une saine concurrence entre les villes, enfin on l'assume comme tel tout en étant en très bons rapports avec les autres villes de Saône mais en dotant la ville de Chalon d'équipements supplémentaires, de système d'appontement et d'équipements dédiés, on accroît notre activité touristique et on sait très bien que ça génère de l'économie, de la dépense et du chiffre d'affaires pour les commerçants dès qu'ils pourront ouvrir. Il y a là un vrai enjeu économique dans cet équipement-là», conclut le maire, visiblement satisfait de l'avancée des travaux.


Le coût des travaux s'élève à 1 500 000 euros, des dotations de l'État, de la Région, de VNF et de l'EPIC, qui gère également le Port de Plaisance, devraient atteindre les 840 000 euros.


Étaient notamment présents Françoise Chainard, adjointe au maire en charge de l'espace public, Michel Chevalier et Lionel Pommier, responsables du service ingénierie et infrastructures de la mairie de Chalon-sur-Saône et du Grand Chalon et Martins De Freitas, responsable de l'entreprise SLTS (Mâcon).

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche