Pose du grand sapin sur la Place de l'Hôtel de Ville de Chalon-sur-Saône

Jeudi après-midi, le maire de Chalon-sur-Saône organisait une conférence de presse sur la Place de l'Hôtel de Ville où trône déjà un grand sapin, en présence des élus et de particuliers ayant répondu favorablement à l'appel de la municipalité de doter la Ville de grands sapins, alors que le service des espaces verts s'activait encore. Plus de détails avec Info Chalon.

Cette année, un important effort a été consenti par la municipalité de Chalon-sur-Saône pour renforcer les décors lumineux du centre-ville, entrées de ville et dans les quartiers de la Cité de Niépce : 128 décors horizontaux, 118 décors sur candélabres (36 de plus qu'en 2019), 24 motifs posés au sol (19 de plus que l'année dernière), le tout pour un budget de 177 600 euros (contre 87 000 euros en 2019).


La municipalité parle d'un «décor féérique pour un Noël étincelant» marqué par des nouveautés telles que la présence de 20 sapins lumineux de près de 3 mètres de hauteur, installés un peu partout dans les rues piétonnes «de telle sorte où que l'on se trouve, notre regard se pose sur une décoration».


Trois grands sapins naturels sont ou seront également installés en centre-ville sur les différentes places, à savoir les places Pierre Sémard, de l'Obélisque et, désormais, depuis hier, jeudi 26 novembre, de l'Hôtel de Ville.

Un appel lancé auprès de la population


Début septembre, la mairie a lancé un appel pour la recherche de sapins de Noël sur son site Internet et via la presse.


Pour ce faire, le service des espaces verts recherchait des sapins de type épicéa ou de Nordmann dont le feuillage était suffisamment fourni pour accueillir les décorations prévues à cet effet. La hauteur des conifères recherchés devait être comprise entre 6 à 10 mètres.


Ainsi, les particuliers qui souhaitaient faire enlever de leur propriété ces conifères recherchés, étaient invités à contacter le service des espaces verts jusqu'au 30 octobre.


Ensuite, dépéché par le service des espaces verts, un technicien était chargé de prendre contact avec les particuliers qui se sont manifestés afin d'évaluer l'esthétique de l'arbreet d'analyser la faisabilité de son enlèvement suivant son emplacement.


Cette année, 5 sapins ont été récupérés chez Antoine Vincent (Gergy), Bernard Pin (Saint-Marcel), Franck Flochon (Montcoy), Guy Jeannin (Allériot) et Charles Berthoux (Saint-Désert).

L'opération «Grands sapins», représentant un total de 206 heures de travail, se réalise avec les équipes du service espaces verts, en collaboration étroite avec le service gestion des déchets au niveau de la participation d'un camion grue.


À 14 heures, le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, organisait une conférence de presse sur la Place de l'Hôtel de Ville, en présence de nombreux élus, à savoir les adjointes Évelyne Lefebvre, en charge des espaces verts et du développement durable, et Amelle Deschamps, en charge des affaires scolaires, John Guigue. adjoint en charge de la relance du commerce et de l'animation, Véronique Avon, conseillère municipale de la majorité déléguée Animation commerciale, Aurélien Defosse et Bruno Cottier, responsables des espaces vert mais aussi de deux donateurs, à savoir le Gergotin Antoine Vincent, le San-Marcial Bernard Pin et leurs épouses.


D'ailleurs, l'arbre de 27 ans de ce dernier se trouve actuellement sur la Place de l'Obélisque.


«(...) Là, on est sur cette place de l'Hôtel de Ville qui est une place symbolique de Chalon dont j'espère d'emblée qu'elle pourra s'animer à l'occasion des fêtes de fin d'année. On est en négociation, en ce moment, avec les services de l'État pour savoir ce que nous pourrons faire ou pas sur ce site à l'occasion des fêtes de fin d'année qui approchent parce qu'évidemment, il faut calibrer l'affluence, les activités autorisées, etc donc on essaye de faire au mieux. O, demandera au maximum tout ce qui est possible pour que les Chalonnais puissent, dans des conditions sanitaires satisfaisantes, ce qui a toujours été notre priorité, se retrouver et partager un moment mais aussi d'oublier ces dix mois de galère dans laquelle nous nous débattons depuis le printemps, c'est quand même, me semble-t-il, quelque chose de très important», déclare le premier magistrat de la ville.


Originaire de Saint-Marcel, le grand sapin qui trône désormais sur cette place de l'Hôtel de Ville était encore ce matin au parc à daims.


«On ne va pas attendre le 8 décembre pour faire les illuminations, on va les avancer à ce week-end (...) on ramène la lumière dans les rues de Chalon», précise le maire.


«On peut déclarer officiellement ouvertes les festivités de Noël! Alors, c'est un peu un moment intermédiaire mais c'est un moment singulier qu'on veut absolument mettre en valeur. La troisième vague ne doit pas être celle de la dépression, je le dit comme je le pense parce qu'on a des vagues sanitaires, des vagues épidémiques mais si on arrive pas à retrouver un semblant de vie, on aura une troisième vague de dépression et même de complication plus grave. Donc, pour nous, c'est très très important. On lutte aussi contre ça en ramenant un peu tout le monde par les efforts de la collectivité vers une ambiance qui soit une ambiance de fête», avertit l'édile.


À l'issue de cette conférence de presse, le maire a remis en cadeau aux deux couples présents un beau livre, 4 saisons en Côte Chalonnaise de l'auteur bourguignon Emmanuel Mère et du photographe Jon Wyand.

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche