Electricité - des augmentations à prévoir - La CNL alerte députés et sénateurs

La CNL attire l’attention des députés et sénateurs de notre département sur le contenu de l’article 13 du projet de loi de finances concernant la fourniture d’électricité aux consommateurs.

 

La présentation faite dans l’exposé des motifs de cet article porte essentiellement sur un souci de simplification de la perception des taxes liées à la consommation d’électricité, cependant nous souhaitons attirer votre attention sur les conséquences néfastes à la fois sur le budget des consommateurs et sur la gestion des collectivités locales.

 

L’article 13 prévoit, outre le regroupement de la perception des taxes au profit de la DGFIP (-Direction Générale des Finances Publiques), leur augmentation par le lissage d’ici 2023, des minorations qui sont actuellement appliquées par un certain nombre de communes et départements. 

 

Ce lissage représenterait entre 55 et 110 euros supplémentaires, par an, pour un grand nombre de consommateurs dans les 13 départements et les 7 608 villes qui pratiquent aujourd’hui une minoration de ces taxes.

 

A cela pourrait s’ajouter la disparition de l’exonération de la TICGN (Taxe Intérieure de Consommation pour le Gaz Naturel) pour les utilisateurs de BIO GAZ. Cette mesure est d’autant plus injuste que ces consommateurs ont opté pour une énergie plus respectueuse de l’environnement mais aussi plus chère que les autres sources d’énergie.

 

Enfin, les collectivités locales risquent de perdre le contrôle sur le montant des taxes payées par les fournisseurs et de ne plus disposer des moyens d’entretenir les réseaux locaux de distribution d’électricité.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche