Tennis de table à Châtenoy-le-Royal, toujours dans l’attente de jours meilleurs

l’ASL tennis de table, confronté comme beaucoup d’associations à un arrêt total néfaste à la bonne condition physique des joueurs.

Tout est suspendu depuis le deuxième confinement, pas ou presque pas de matchs en 2020. Plus d’entrainement pour les adultes entrainant une baisse des capacités nécessaires à ce sport qui demande endurance et bonne condition physique. Seuls les enfants pouvaient être présents pour les cours.

Jacques Brulé, contacté par téléphone, s’en explique : « On nous annonçait un début des compétitions le 23 janvier avec une possible reprise de l’entrainement le 20, c’est irresponsable et dangereux pour les joueurs, on risque d’avoir des accidents sérieux. De plus les gymnases sont fermés jusqu’à mi-février si tout s’améliore !! En ce qui concerne l’école du tennis de table, nous avons suspendu les cours par manque de personnes pour s’occuper des 17 jeunes. Sur les cinq nous sommes 4 bénévoles classés à risque. Pour le moment nous nous cantonnons aux tâches administratives comme les demandes de subventions qu’il faut faire en début d’année »

Il est difficile de comprendre pourquoi il n’est pas possible pour les adultes de s’entrainer. Pourquoi une si grande différence entre sport professionnel et amateur, vestiaires, douches, terrains et salles sont les mêmes. Les amateurs seraient-ils plus à risque que les professionnels ?

C.Cléaux

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche