Respectez les consignes pour sortir au plus vite de cette crise...

Trois jours durant, la COVID est venue perturber l'organisation familiale et professionnelle... mais il en va de la santé de tous. Faut-il encore que chacun comprenne l'importance de respecter le protocole.

Tester, dépister... franchement rien de plus simple et on peut en attester en guise de témoignage. Lorsque le collège vous appelle le mardi en fin de matinée pour vous demander de récupérer votre collégien, suite à de violents maux de tête et maux de ventre, vous vous dites rien de plus normal en période hivernale. Sauf qu'en période COVID, le sens civique importe à chacun de se plier aux règles. Rendez-vous est pris le jour même auprès du médecin généraliste, qui le reçoit dès le soir même. Un premier test antigénique rassure avec un résultat négatif mais la justesse de ces tests et surtout les symptômes poussent la généraliste à aller plus loin et lever toute suspicion. 

Toute la famille est dès lors placée en quarantaine, annulant toute activité professionnelle conformément aux préconisations, par respect pour les collègues, pour toutes celles et ceux qu'on croise au détour de nos rendez-vous respectifs. Il en va de sa santé mais aussi de celles des autres. Le temps d'incubation demandant un test PCR le jeudi matin, c'est l'infirmière libérale qui fera le test le matin. Résultat ? Possiblement le soir même.. voir le lendemain matin ! Et le résultat n'a pas traîné, tombant à 19H et levant toute suspicion. 

Alors certains connaissologues dans l'entourage proche ou professionnel vous diront, à quoi ça sert ? Mais il n'a rien ? Bonjour le trou de la sécu ? Bref les éternels commentaires, les mêmes qui fustigent la situation sanitaire et déplorent le confinement partiel ou général.  

Au final, les deux tests auront coûté une centaine d'euros au total à l'assurance maladie.. rien à l'assuré. Mais si d'aventure, le résultat s'était avéré positif ? Et si chacun avait maintenu son rythme de vie comme si de rien était entre temps ? Quel aurait été le résultat pour l'assurance maladie à terme ? Quel aurait été le nombre de personnes croisées et susceptibles d'être contaminées à leur tour ? 

Le vrai enjeu est de dépister, tester et encadrer... de respecter les protocoles sanitaires pour qu'ensemble nous sortions de l'ornière. Sauf qu'à regarder le comportement de chacun face à la COVID, on se dit que nous ne sommes pas prêts de revenir à des jours heureux. A un moment, le sens civique de chacun impose d'assumer et de prendre les mesures qui s'imposent même celles qui paraissent pour certains exagérées... 

Chapeau bas à tous les acteurs locaux

Entre le médecin généraliste de la Maison médicale de Givry hyper opérationnelle et soucieuse d'aller au plus vite dans le contexte sanitaire du moment, l'infirmière libérale hyper réactive et le cabinet d'analyses médicales de Chalon sur Saône qui a su rendre le résultat d'analyse en l'espace de quelques heures.. toute la chaine logistique chalonnaise a été à la hauteur des enjeux... et il appartient de leur rendre hommage dans le combat du moment. 

L.G

Annonces