Pratique de football en salle pour les personnes en situation de handicap afin de lutter contre l’isolement

« Simplement parce que pour eux, cela évite les ré-hospitalisations et les dépressions » a déclaré Hervé Carlet, Président Chalon Sport Adapté.

Samedi, à partir de 10 heures, à la Maison des Sports de Chalon-sur-Saône, se déroulait un entrainement spécial pour l’équipe championne Régionale de futsal du Sport adapté, dirigé par Merlin Delhomme stagiaire en cours de validation de son BPJEPS (Brevet professionnel de Jeunesse de l’Education Sportive), qui permettra à ce jeune entraîneur de devenir ‘Educateur sportif’. 

 

Cet entraînement qui s’est déroulé sous l’œil bienveillant d’Hervé Carlet, Président Chalon Sport Adapté en partenariat avec l’académie du foot et leurs équipes représentées par Florent Cote. Une dizaine de joueurs ont participé et contribué à la réussite de cette animation footballistique.

Hervé Carlet, (à droite sur la photographie) précisait à info-chalon : « Aujourd’hui, c’est un entrainement normal que l’on fait depuis le confinement parce que le Ministère des Sports a ré-autorisé la pratique sportive pour les personnes en situation de handicap. Simplement parce que pour eux, cela évite les ré-hospitalisations et les dépressions. De plus, nous avons la chance aujourd’hui d’avoir un stagiaire BPJEPS, le jeune Merlin Delhomme qui leur fait faire divers ateliers footballistiques, collectifs et individuels, pour maintenir l’équipe en forme car rappelons le, l’équipe team fanion est Championne Régionale et devra aller participer aux Championnats de France quand ceux-ci seront autorisés. Mais nous continuons nos entrainements, parce que pour ces personnes là, un isolement dans la ville, ce n’est pas simple et le fait de ce réunir une fois par semaine, leur permet de retrouver un peu de lien social. Aussi, je remercie notre partenaire l’Académie du foot et la Municipalité qui nous prête la Maison des Sports ! ».

Merlin Delhomme, originaire de Savoie (Courchevel), précisait : « Je suis présent aujourd’hui dans le cadre de ma formation BPJEPS (Brevet Professionnel de Jeunesse de l’Education sportive) avec l’option AIPSH (Inclusion des Personnes en Situation de Handicap) car je souhaite devenir éducateur sportif. J’ai donc la volonté également de dispenser des cours de sport, pour le sport adapté et pour le handisport. Aujourd’hui, c’est une séance de 1 heure 45 qui est proposée avec pendant 1 heure, de l’échauffement mais aussi des ateliers de passes, conduite de balle et tir, en individuel et en collectif, avant de terminer par une petite opposition de 45 minutes  et des étirements! ».

Petit clin d’œil à Florent Côte, qui donne toujours des conseils judicieux aux footballeurs,

Au futur éducateur sportif qui sait se faire écouter et donner les bons conseils pour la réussite des exercices à réaliser.

Le photoreportage info-chalon

J.P.B           

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche