Pour Alain Rousselot-Pailley, "Le seul carburant toxique de Gilles Platret est le populisme et la course avec le Rassemblement National, mais quels sont les intérêts pour Chalon dans ce match ? "

Le conseiller municipal de Chalon réagit à la réaction du maire de Chalon sur Saône sur la question de l'annulation de la fête foraine... et propose même une solution.

Communiqué de presse :

 

Toujours plus haut, toujours plus loin dans la démagogie !

Après le carnaval, logiquement la fête foraine est à son tour annulée, et de nouveau le maire de chalon est dans l’irresponsabilité et semble perdre ses nerfs à vouloir faire absolument le buzz médiatique. 

Il est évident que nous sommes solidaires des milieux culturels, des commerçants, des forains, et que toutes les mesures gouvernementales sont un crève-cœur pour tous ceux qui sont frappés dans leurs activités professionnelles. Mais il est tellement urgent d’en finir avec cette pandémie pour éviter de nouveaux morts, qu’il est peut-être temps à Chalon de cesser d’être résolument contre toutes les mesures du gouvernement. 

C’est collectivement et dans l’union nationale que nous pourrons sortir définitivement de cette crise, à l’image de la Région et de l’Etat qui viennent d’engager 2,7 milliards d’euros pour la relance de notre territoire. 

Le seul carburant toxique de Gilles Platret est le populisme et la course avec le Rassemblement National, mais quels sont les intérêts pour Chalon dans ce match ? 

On attend d’un maire des solutions ! pas des polémiques ! Je suggère à Gilles Platret et à tous les acteurs socio-économiques d’étudier un report des festivités de carnaval juste avant l’été et non pas une annulation pour 2021. 

 

Alain Rousselot-Pailley 

Conseiller Municipal 

Ensemble Chalon 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche