Départ à la retraite d’Eddie Nicollet, Directeur-Adjoint du Conservatoire du Grand Chalon

Il quitte la grosse ruche du conservatoire pour s’occuper de plus petites !

Après 19 ans de bons et loyaux services au sein du Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Chalon, Eddie Nicollet tire sa révérence ce vendredi pour une retraite bien méritée afin de s’adonner maintenant à sa nouvelle passion : apiculteur et protecteur des abeilles.

D’ailleurs depuis 10 ans maintenant, Eddie Nicollet est engagé en faveur de démarches écologiques concernant l’agro-agriculture, la permaculture, la protection des animaux et des insectes et agit pour la protection des abeilles tout en possédant de nombreuses ruches. Ce chef d’orchestre qui a dirigé aussi bien jeunes qu’adultes, professionnels et amateurs, a accepté de répondre à nos questions :

Eddie, il me semble que vous auriez pu rester en poste et ne partir qu’au mois de juin pourquoi maintenant en février ?                                                            

« Pourquoi je quitte mon poste maintenant ? Tout simplement parce que j’ai mes trimestres d’une part, mais aussi parce que même si le conservatoire est une ruche avec plein d’abeilles qui font un excellent travail, à l’heure d’aujourd’hui où je vous parle, je suis devenu apiculteur avec de nombreuses ruches et c’est maintenant que la saison des abeilles commence ! C’est un peu ce qui a motivé mon départ dès ce début de saison ! ».

Si on faisait un petit retour en arrière, comment tout a commencé ici ?

« Je suis arrivé au Conservatoire du Grand Chalon en juin 2002 pour prendre le poste de Directeur-Adjoint avec comme première mission de faire de l’encadrement pédagogique ainsi qu’une mission d’étude sur l’enseignement artistique plus spécialement sur la musique de l’ensemble de l’agglomération. Pendant deux ans, nous avons fait une étude et des préconisations sur ce qui se passait au niveau de l’enseignement artistique et d’ailleurs Philippe Cheloudiakoff faisait la même chose que moi mais pour le secteur de la danse. Suite aux dispositions constatées et les améliorations à apporter, cela a donné un rapport éclairé et ensuite, ce sont les élus qui ont pris des décisions qui ont permis la création de différentes initiatives comme « La semaine de la Danse », « Le règlement d’intervention par la musique et la danse », « La création d’un orchestre du 1er cycle » (pour les jeunes enfants du conservatoire mais aussi des autres écoles de musique) etc. Ce qui était bien, d’ailleurs, avec cet orchestre constitué d’enfants que j’ai dirigé pendant une dizaine d’années, c’est que l’on partait 1 semaine pendant les vacances scolaires de Pâques pour aller jouer ailleurs et d’une certaine manière, cela permettait de réunir ces enfants et de distiller une bonne dynamique entre eux, conclue par une belle prestation musicale ! ».

Quels sont les moments que vous retiendrez plus précisément de ces 19 années écoulées ?

« Alors il y en a plusieurs ! D’abord toutes les évolutions pédagogiques comme notamment celles pour les personnes en situation de handicap avec sa mise en place en 2004. Ensuite, il y a eu toutes ces lignes pédagogiques et d’actions qui ont été mises en place de 2005 et 2006. Puis, la Chine qui nous a contacté et qui est arrivée en France et nous avons d’ailleurs depuis une étroite collaboration et une longue histoire avec eux maintenant. Forcément, l’orchestre des jeunes dont je vous ai parlé où j’ai pris beaucoup de plaisir à les diriger pendant plus de 10 ans […] Après, plus personnellement, c’est la direction de l’orchestre de « La  Vaillante » car cela a été un événement fort pour moi car cela reliait l’enseignement spécialisé du Conservatoire d’un niveau très élevé avec une partie de musiciens amateurs. Néanmoins, nous avons réussi ensemble, a créer des passerelles entre eux et rendre une copie musicale plus qu’acceptable [...] D’ailleurs pour moi, il est évident qu’il ne doit pas y avoir de fracture entre un établissement d’enseignement et des lieux de pratiques en amateur, tout au contraire, les liens doivent être très serrés et sans concurrence ! ».

Photo d’archive lors de sa dernière direction de l’orchestre de « La Vaillante » en novembre 2019.

Pour information vous pouvez dès à présent retrouver Eddie (Entreprise Cowo Bee installation, parrainages de ruche pour entreprise ou particuliers) sur son site [email protected]

 Info-chalon lui souhaite une bonne retraite

J.P.B                   

 

 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche