Premières confidences chalonnaises pour Olivier Tainturier, Sous-Préfet de Chalon sur Saône

Il a pris officiellement ses fonctions ce lundi matin à Chalon sur Saône. L'occasion de formaliser une petite rencontre avec les médias du Chalonnais.

Le temps de respecter une "septaine" puisque Olivier Tainturier arrive de la Réunion, le nouveau Sous-Préfet de l'arrondissement de Chalon sur Saône a pris très officiellement ses fonctions ce lundi matin. A bientôt 51 ans, c'est un "retour aux sources" comme il aime à le préciser pour ce Beaunois d'origine. Olivier Tainturier est un pur produit bourguignon, ayant fait ses études à Beaune puis à Dijon, avant d'intégrer son cursus professionnel, lui aussi passé par Dijon et son tribunal administratif. Sous-Préfet de Limoux, puis 1er conseiller du corps des tribunaux adminstratifs et des cours administratives d'appel, Olivier Tainturier prend la direction du Vaucluse, puis des Ardennes avant de rejoindre l'administration centrale à Paris et enfin de s'envoler pour La Réunion. 

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en arrivant à Chalon sur Saône, Olivier Tainturier accumule déjà quelques heures de vol et un solide bagage en main. 

"Un territoire qui a une vraie carte à jouer"

A peine installé et épaulé des fiches laissées par son prédécesseur Jean-Jacques Boyer, parti en direction de Villefranche, Olivier Tainturier a livré sa fierté de venir épauler un "territoire qui est en conquête avec un grand nombre de projets. Une vraie dynamique est inscrite". 

"Je me vois plus comme un ensemblier" confie le Sous-Préfet, entendant apporter sa pierre à la dynamique de territoires, inscrite pour les quelques 142 communes dont il a désormais la charge en qualité de représentant de l'Etat. 

Une culture du travail collectif

"J'ai une culture de la collégialité" rajoute Olivier Tainturier. Malgré son connotation juridique, et même très juridique au regard de son parcours professionnel, le Sous-Préfet annonce d'ores et déjà sa manière de travailler qui passe par la "dimension collective. Je ne conçois pas autrement la prise de décision. Il est important de garder le cap sur les grands projets et les grands dossiers". 

Après avoir rencontré Sébastien Martin ce lundi, Olivier Tainturier rencontre ce mardi matin Gilles Platret, et il entend poursuivre les rencontres avec tous les élus et acteurs du terrain.

Laurent Guillaumé 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche