Le Grand Chalon entend porter une attention toute particulière sur l'ancien site industriel Philips-Nordéon

Ce mardi soir, en plénière du Grand Chalon, Sébastien Martin a rappelé l'intention de l'intercommunalité de ne pas laisser l'ancien site industriel en déshérence. ... et même pourquoi pas s'en porter acquéreur.

Comme info-chalon.com l'écrivait le 24 février dernier, le Grand Chalon travaille d'arrache-pied sur le dossier du site industriel Philips-Nordeon, devenue une véritable friche industrielle à la porte de la ville centre. Un dossier qui avance puisque les premières estimations sont tombées en terme de déconstruction/dépollution. Sébastien Martin a tenu à préciser que le coût initial était fixé à hauteur de 4 millions d'euros. L'heure est désormais celle d'aller chercher les subventions permettant d'alléger au maximum ces coûts et d'établir une première étape dans la revitatisation de ce site de 6 hectares dont "90 % est à démolir". Le Président de l'intercommunalité a tenu toutefois à préciser que le Grand Chalon n'avait rien arrêté en terme d'ambitions pour le site. L'étape du moment était uniquement celle du "business-plan". 

L.G

 

Article du 24 février dernier

Le mot est lâché du côté du Grand Chalon. "Pas question de laisser ce site en entrée de ville devenir n'importe quoi". Le site de l'ancienne usine Philips devenu après Nordeon fait au bas mot quelques 6 hectares. Une surface de poids, à l'entrée nord de Chalon sur Saône, idéalement situé géographiquement. Alors que du côté de SaoneOr les choses s'activent plutôt bien, il serait bien évidemment inopportun qu'un site de cette surface soit laissé à l'abandon. Le sujet a donc pris une autre ampleur ce mercredi avec l'affichage des intentions de l'intercommunalité. L'idée étant de se réapproprier le foncier industriel.

L.G

 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche