Élections dans les TPE : L'Union Syndicale Solidaires 71 en campagne sur la Place de Beaune

Les élections syndicales TPE, qui se déroulent du 22 mars au 6 avril 2021, sont l'occasion pour les 5 millions de salariés en France à travailler dans des entreprises ou associations de moins de 11 personnes de choisir le syndicat qui les représente le mieux. C'est dans ce cadre que l'Union Syndicale Solidaires71 était en campagne ce mardi sur la Place de Beaune. Plus de détails avec Info Chalon.

«Bonjour, on fait la campagne des élections dans les TPE (Ndlr: très petites entreprises), c'est du 22 mars au 6 avril, vous avez toutes les infos ici!», dit Patrice Ruiz à un passant, visiblement pressé, lui tendant un tract qui explique le bien-fondé de voter pour L'Union Syndicale Solidaires, une union interprofessionnelle aux élections syndicales TPE.


Dans chaque région, 5 millions de salariés en France, ainsi que les employés à domicile, éliront 10 représentants syndicaux issus eux aussi de TPE qui les représenteront face aux employeurs dans des Commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI)*. Ces élections comptent pour la représentation syndicale dans les branches professionnelles et les conseils de prud'hommes.


«Avec un score important, nous pourrons mieux défendre nos droits», déclare le référent TPE 2021 pour Solidaires Bourgogne Franche-Comté.


Pas le temps de développer, le passant est déjà parti. Qu'à cela ne tienne, un autre arrive.


De 9 heures 30 à 16 heures 30, Pascal Poyen et Patrice Ruiz tenaient un stand sur la Place de Beaune.


«Le taux de participation, votes életroniques et par correspondance cumulés, hier soir, et ce sont les chiffres nationaux de la Direction générale du travail, c'est 3,5%», nous déclare Pascal.


Sur 5 millions, ils étaient 175 471 inscrits en Bourgogne Franche-Comté**.


Face à une telle indifférence des principaux concernés, les deux syndicalistes ont une petite idée...


«Les pouvoirs publics, qui sont pourtant chargés de faire la promotion de ces élections, sont aux abonnés absents. Mis à part dans quelques journaux, il y a pas de spot radio pour inciter à aller voter donc finalement très peu de salariés ont reçu leur matériel de vote», affirme Pascal Poyen, dénonçant une communication gouvernementale jugée insuffisante, voire inexistante.


«Beaucoup de salariés n'ont pas reçu leur matériel de vote. Certes, il y a la crise sanitaire, les gens sont focalisés sur les annonces du Président ce soir ou sur Pâques (rires)», précise Patrice.


«C'est un taux de participation anormalement bas, les pouvoirs publics auraient dû tenir compte de ce fait, par rapport à ce qu'on pouvait connaître aux élections pour les prud'hommes où tu pouvais avoir des taux de 60 à 70%. Là, c'est quasiment pas représentatif du nombre de salariés», poursuit son collègue.


Les deux membres de Solidaires appellent les salariés qui n'auraient pas eu le matériel en question, «se renseignent auprès de leurs organisations syndicales, on va pas parler que pour la nôtre (Ndlr : l'Union Syndicale Solidaires), c'est valable pour n'importe quelle autre organisation syndicale. L'essentiel, c'est que les gens aillent voter!».


Les deux militants sont plutôt inquiets face à ce faible taux de participation.


«Ce n'est pas anodin pour nous, syndicats, parce que les calculs de la représentativité syndicale sont basés sur ces élections», explique Pascal, espérant, comme Patrice, mobiliser davantage.


Le résultat des élections TPE sera annoncé dans la semaine suivante et celui de la représentativité en mai.


Créées en 2012, ces élections syndicales sont pourtant cruciales pour les salariés car ils élisent ici les représentants chargés de les conseiller et les défendre pour les 4 prochaines années.


Mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne se bousculent pas...

 

 

** Issues de la loi «Rebsamen» sur le dialogue social, ces instances vont représenter, défendre et conseiller les salariés, ainsi que les entrepreneurs. Elles permettent également de désigner les conseillers prud'homaux.
* Soit 2,04%, chiffres de la Direction générale du travail du mardi 30 mars 2021, à 18 heures.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche