CORONAVIRUS - La Députée de Saône et Loire, Cécile Untermaier interpelle le Préfet au sujet de la vaccination des enseignants

«J’attire votre attention sur la vaccination des personnels de la communauté éducative.
Dimanche 4 avril dernier, le ministre de l’Education nationale a présenté la stratégie vaccinale du Gouvernement à destination des enseignants et de la communauté éducative et introduit l’idée d’un ciblage progressif. Il est prévu que soient d’abord concernés les professeurs et agents qui s’occupent des enfants en situation de handicap, puis ceux travaillant avec des enfants de maternelle, ces derniers ne portant pas de masque. Enfin, le reste des enseignants et personnels devrait être éligible par la suite selon un «raisonnement d’âge». Par ailleurs, le calendrier exposé fait état d’une vaccination qui s’étendrait idéalement sur deux mois, à partir de mi-avril.
Cet échelonnage, cette priorisation et l’absence de stratégie claire préoccupent la communauté éducative et ne répondent pas aux exigences de protection de personnels fortement exposés au risque de contamination de la Covid19. Les mesures concernant l’éducation nationale, annoncées le 31 mars dernier par le Président de la République et notamment, la fermeture des établissements scolaires, doivent s’accompagner d’une vaccination massive et efficace des personnels la souhaitant. Il importe de faire concorder la réouverture des établissements prévue le 26 avril prochain avec une stratégie vaccinale cohérente, afin de permettre le retour des élèves et des professionnels dans des conditions sereines.
La vaccination prioritaire des personnels éducatifs est une règle dans de nombreux pays européens. En outre, selon le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, Alain Fischer, plus de 12 millions de doses de vaccin sont attendues en avril. Il apparaît donc opportun de mettre en place une vaccination orientée vers la communauté éducative dans les plus brefs délais.
Aussi, je vous remercie de bien vouloir me préciser la stratégie vaccinale que compte adopter le Gouvernement et demande que, s’ils le souhaitent, tous les enseignants et personnels de la communauté éducative soient vaccinés pour la rentrée du 26 avril prochain. C’est une demande pressante qui se fait ressentir sur le territoire».

Cécile Untermaier
Députée de Saône-et-Loire

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche