A Châtenoy en Bresse, la SODIF joue la carte de la révolution chez les cueilleurs de muguet

Les explications d'info-chalon.com

C'est une vraie révolution que la Société de Diffusion Florale implantée à Châtenoy en Bresse et forte de plusieurs décennies d'expérience ouvre cette année. Une révolution tournée en faveur des cueilleurs de muguets. Le constat amer est dressé par Jean-Michel Jastszebski, figure incontournable de la diffusion florale française et Cyrille Plantard, directeur du site de Châtenoy en Bresse, employant plus d'une quinzaine de personnes. "La moyenne d'âge de nos cueilleurs de muguet est au-delà des 70 ans. Très peu de jeunes sont motivés par la cueillette dans les bois. Il y a un vrai risque sur la filière française" précise le duo. 

La SODIF, entreprise de grossiste qui s'adresse exclusivement aux professionnels, a décidé de changer drastiquement les modalités de rémunération. Depuis des années, et pas que sur le Chalonnais, le botillon de muguet (à savoir la dizaine de brins enrubannés dans de la mousse) était payé aux cueilleurs entre 0,60 et 0,65 cts. A partir de cette année, le même botillon de muguet sera indemnisé à hauteur de 1 euro ! 

Une hausse sensible précise Jean-Michel Jastszebski qui considère "qu'il est anormal qu'un bon cueilleur soit indemnisé en-dessous un SMIG. On souhaite vraiment les mettre en valeur car sans eux on n'est rien, et surtout l'envie de transmettre leur savoir-faire avec ce produit régional exceptionnel sous-valorisé". 

Si vous souhaitez rejoindre l'équipe de cueilleurs de la SODIF, vous pouvez prendre contact au 06 86 38 66 13

Laurent Guillaumé 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche