Théâtre d’ombres et modelage à la main à l’escale de Saint Rémy

Accueillir les enfants des personnels de santé, de police, des services tels que le prévoit les consignes gouvernementales, c’est ce qu’a fait l’escale de Saint Rémy, mais avec les restrictions de toutes sortes, il faut beaucoup d’imagination pour occuper ces enfants qui ont entre 3 et 11 ans.

Agnès Marmillon, qui vient tout juste de remplacer Mickaël Boucassot  au poste d’adjointe au chef de services enfance et jeunesse, a dû avec les animateurs de l’escale s’adapter pour occuper les petits (3 à 5 ans) et les plus grands (6 à 12ans). Les activités prévues ont été annulées mais une fois par semaine le centre de loisirs a eu la possibilité de faire venir une intervenante extérieure. Pendant ces deux semaines de vacances, l’escale accueillait entre 10 et 15 enfants (filles et garçons) tous âges confondus. Le cuisinier de l’escale assurait les repas (fait ̏maison˝) pour les enfants, de sorte qu’ils aient de véritables repas et non un vulgaire casse-croûte. Il les a choyés pour leur plus grand bonheur. L’encadrement des enfants était assuré par 2 animateurs au lieu de 8 habituellement.

Barbara Arnoult  ̏d’Imagin’en livres˝ conteuse et animatrice spécialisée en lecture jeunesse, titulaire du diplôme de l’Association des Bibliothèques de France (ABF), d’un CAP petite enfance et BPJEPS animation culturelle est venue la première semaine faire un atelier Théâtre d’ombre.

Par petits groupes de 6 à 8 enfants, ils ont découvert le Théâtre d’ombre basé sur des histoires qui, quelles que soient les époques, fascinent toujours autant les enfants. Un écran, des ombres de silhouettes, un faisceau de lumière qui éclaire l’écran et une fable, tous les ingrédients sont réunis pour un spectacle. Le loup, le renard, le cerf ou encore le hibou et la lune racontent aux enfants l’histoire des animaux de la forêt, la fable qui capture leur attention. Ensuite, Barbara fait construire par les enfants leur propre théâtre, en les faisant tracer les silhouettes, à partir de gabarits sur un papier noir, qu’ils découperont et colleront sur un petit bâton. A partir d’une autre feuille de papier de couleur, ils vont confectionner un petit théâtre qu’ils pourront emporter chez eux avec les personnages collés sur les bâtons et un petit livret.

La deuxième semaine, Barbara Arnoult a apporté dans ses bagages un pain d’argile blanche, des pochoirs, des outils, de la ficelle, tout un arsenal pour un atelier modelage à la main. Pour cette activité modelage, une séance était consacrée aux enfants de 3 à 5 ans et une autre pour ceux de 6 à 12 ans. L’argile utilisée est prête à l’emploi et n’a pas besoin d’être cuite, elle durcit naturellement et devient très solide une fois sèche. Cet atelier est très accessible pour les jeunes enfants qui trouvent dans cette activité un bon moyen de mettre en valeur leur imagination et leur dextérité.

Au programme, explication sur l’argile, démonstration de pétrissage par Barbara, distribution aux enfants des outils indispensables pour travailler l’argile et réaliser des pots fleuris, des petits médaillons, des nichoirs, des animaux et le top du top un jeu de morpions. Chaque enfant avait sa propre barquette où il rangeait ses petites œuvres qu’il pourra emporter à la maison et s’il le souhaite les décorer.

C.Cléaux

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche