A Chalon sur Saône, le contexte sanitaire n'a pas entamé le moral en ce 1er mai

Quelques 300 personnes ont défilé en cette journée internationale des travailleurs.

Le cortège s'est élancé depuis la Place de Beaune ce samedi matin, réunissant quelques 300 personnes. La CGT, FSU, Solidaires et Fo appelaient à se rejoindre dans la rue, pour un deuxième premier mai connoté COVID. Alors que la France voit une lueur d'un retour "à la normale" dont la première étape se joue à partir de lundi, les syndicats ou représentants des partis de gauche n'entendent pas renier leurs engagements en faveur de la justice sociale. 

Réforme de l'assurance chômage, secteur culturel bien présent, dossier des retraires sont autant de dossiers chauds qui étaient dans bien des têtes ce samedi matin, et la rentrée sociale s'annonce particulièrement tendue pour le gouvernement. Plusieurs organisations syndicales ont d'ores et déjà annoncé qu'ils entendaient bien battre le pavé, d'autant plus à un an de la présidentielle. Une dernière ligne droite qui risque d'animer le débat politique et social. En arrière-plan, ce sont les élections régionales et départementales qui ont animé un certain nombre de discussions avec la présence d'un certain d'élus de gauche au sein du cortège. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche